La vie devant soi

1676 mots 7 pages
Séquence n°4 : La vie devant soi, Emile Ajar (Romain Gary).

• Perspectives dominantes : De la nouvelle au roman : le roman réaliste contemporain • Perspectives complémentaires : Le travail de l’écriture= choix du pseudonyme.

Problématiques développées= a) compétence maîtrise de la langue= le style de MOMO/la narration à la première personne, les néologismes, les jeux de mots b) compétence culturelle= Histoire et société= après seconde guerre mondiale/les bidonvilles parisiens= misère sociale/l’immigration
Travail sur l’écrivain= Romain Gary ou Emile Ajar= la problématique du pseudonyme, le monde de l’édition (*projet INO) c) compétence tice= mise en place du e portfolio=création du site (savoir se présenter)

Sommaire de la séquence :

|Type de récit |Corpus |Etude |
| Couvertures/quatrième de couverture | Deux éditions différentes | Lecture comparative pour rentrer dans le |
| | |roman |
|Œuvre intégrale | La vie devant soi Gary |Analyses de plusieurs extraits. |
| Film | La vie devant soi ? La Haine ? | |
| | | |
|Images |Blog bande dessinée sur la vie devant soi |Analyse comparative= les analogies entre |
| | |l’écriture et la bande dessinée |

Séance 1 : La vie devant soi, Présentation

1. Premières de

en relation

  • la vie devant soi
    10098 mots | 41 pages
  • La vie devant soi
    2599 mots | 11 pages
  • la vie devant soi
    284 mots | 2 pages
  • La vie devant soi
    1406 mots | 6 pages
  • La vie devant soi
    1105 mots | 5 pages
  • la vie devant soi
    558 mots | 3 pages
  • La vie devant soi
    288 mots | 2 pages
  • La vie devant soi
    399 mots | 2 pages
  • La vie devant soi
    1901 mots | 8 pages
  • La vie devant soi
    982 mots | 4 pages