La vie philosophique

Pages: 5 (1081 mots) Publié le: 7 juillet 2012
Litté, 16 mai 2012
LA DECOMPOSITION DU TEMPS

-Fragmentation espace + décomposition du temps = fissure irréparable de l’Être. Décomposition qui suscite la nostalgie de l’harmonie perdue.
- L’œuvre de Jaccottet peut être lue comme un effort pour vaincre le temps « ou au moins ne pas être vaincu avant le temps » p.57
- Comment être à la x dans le temps et hors du temps ?

I/ Le passé etl’origine
-Pour avoir conscience du passé, il faut avoir vécu certaines expériences dont celle de la mort, du deuil (cf l’enfant) → d’où les deuils successifs dans LH ? Deuils entraînent sentiment de détresse impuissante : la poésie est alors une façon d’honorer la mémoire des défunts, de leur rendre un ultime hommage (cf p.33 , 3 derniers vers), de maintenir un lien avec eux (cf p.61, 2 derniers vers)-Dans AlaLH : amplification impression de témoignage, de mise à distance et même de prise de congé (cf p.79, de « Oui, oui » à « tout près de moi, sur moi »)
-Dans les 3 recueils : mort des proches = occasion de remonter dans les souvenirs, de renouer avec une histoire personnelle (cf p.46, paragraphe du haut, vers en italiques) → la rétrospection conduit le poète à des souvenirs de + en +lointains, pratiquement jusqu’à l’origine (« barque d’os » p.48). La réf au mythe (ici, de la barque de Charon) permet à la poésie de retrouver ses racines, son origine = la chant. (cf p.45)

↔ La poésie dans LH a bien un caractère ontologique. Elle fait revivre le passé (le sien et celui de l’humanité) pour tenter de renouveler l’essence de l’être.

II/ L’avenir
• ≈ 30 verbes conjugués aufutur, généralement sous forme ? ou - → futur compromis ? (cf pp.19 «  hélerons-nous cet étranger » -20 « qui m’aidera ? » -22 « à quelque singerie que se livre le poète / cela n’entrera pas dans sa page d’écriture »)
• Heidegger dit de l’être dans le temps qu’il est « l’être-pour-la-mort » aka, l’être nait pour mourir, comme si mourir était une finalité. LH insiste sur la corruption qui menacel’Homme et offre une certaine image de la mort (cf pp.57 , 5 premiers vers)
↔La mort corrompt les corps et les langages. Mort = innommable*. La poésie ne peut donc reporter sur la mort qu’une victoire sans lendemain, un bonheur fugace, un soulagement passager « comme si la parole rejetait la mort/ ou plutôt, que la mort fît pourrir / même les mots » p.47 Poésie = simple divertissement ? **
*cfBeckett, texte liminaire de l’Innommble.
**cf Pascal, XVII° siècle : Divertissement= façon de se détourner de soi, oublier la condition tragique de l’Homme.

• L’avenir suscite l’angoisse mais aussi le rêve → emploi du conditionnel :
* souhait d’un futur ≠ du présent affligeant (cf pp.30, 2 premiers vers-51, 2 derniers vers)
*ironie du poète quand il rêve d’immortalité (cf p.25 « on passeraitpar le chas*** de la plaie, / on entrerait vivant dans l’éternel… »)

***Parodie parabole du chameau et de l’aiguille : « il est plus facile pour un chameau de passer par le chas d'une aiguille que pour un riche d'entrer au royaume des cieux »
↔ La poésie n’est pas un simple divertissement, c’est un moyen d’habiter le monde, reconstituer l’harmonie perdue. Cela nécessite une attitude déterminée(d’où l’emploi des impératifs ≈ une cinquantaine). L’impératif est une manière d’unir concrètement l’avenir et le présent. (cf p48, 51,95 et 58 notamment, « cherchons encore par-dessous, / cherchons plus loin » et «  cherchons plutôt hors de portée »)

III/ L’instant présent
-Poésie de J = poésie du lieu et de la présence, celle du poète face au monde et celle du monde dans l’espace du poète.Dans cette poésie, ici et relié à maintenant (hic et nunc) (cf p.85-87 ) → essence du verbe « passer » où l’expérience de la traverser du tps est forcément brève et où il faut fixer l’harmonie, la beauté de l’instant privilégié. Il faut savourer l’instant . Le présent est « une limite nulle entre un passé qui n’existe plus et un futur qui n’existe pas encore » (St Augustin)
-Immédiateté :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Philosophique
  • Philosophique
  • Philosophique
  • Philosophique
  • Philosophique
  • Moi philosophique
  • Dissertation : la question philosophique du sens de la vie individuelle est-elle la plus fondamentale? (kant vs marx)
  • Le droit philosophique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !