La vie

1527 mots 7 pages
C'est sous l'intitulé "Qu'est-ce que la vie ?" qu'ont été rassemblés les textes des 40 premières conférences de "L'Université de tous les savoirs". Cet intitulé, aux accents fortement platoniciens, et qui est la reprise du titre d'un ouvrage célèbre d'Erwin Schrödinger, est en outre celui de la conférence d'ouverture donnée par François Jacob. Dans cette conférence, l'éminent biologiste fait (paradoxalement) remarquer le caractère des plus appropriés de la question "Qu'est-ce que la vie ?" dans la mesure celle-ci n'a pas de réponse. Plus précisément, il souligne le fait qu' "il est particulièrement difficile, sinon impossible de définir la vie". Nous ne pouvons rester indifférents à l'hésitation contenue dans cette dernière formule. En effet, que François Jacob ne tranche ni en faveur d'une simple difficulté de définition ni en faveur d'une radicale impossibilité doit nous amener à réfléchir sur l'idée même d'une définition de la vie et à substituer à la question initiale la question suivante : "Peut-on définir la vie ?".

Posée sous cette forme, une telle question ne va pas sans ambiguïté, car le terme de "vie" comporte essentiellement deux significations qui, tout en étant intimement liées, n'en restent pas moins distinctes. D'une part, on peut entendre par vie un ensemble de phénomènes qui concourent à la croissance et à la conservation d'un être, acception qui s'incarne dans le participe présent du verbe "vivre" : le "vivant". D'autre part, on peut considérer que la vie résulte de cet ensemble de phénomènes, à savoir le temps qui s'écoule entre la naissance et la mort, et dans ce cas c'est le participe passé du verbe "vivre" qui nous intéresse : le "vécu". À cette première ambiguïté vient s'ajouter celle du pronom indéfini "on". Qui est ce "on" qui pourrait définir la vie ? S'agit-il du biologiste, du philosophe, ou plus généralement de chacun de nous relativement à sa propre existence ? Enfin, même si la distinction paraît ici des plus pertinentes au premier

en relation

  • une vie de vie
    361 mots | 2 pages
  • la vie de la vie
    3359 mots | 14 pages
  • la vie c la vie
    3045 mots | 13 pages
  • l'etude de la vie<<vie ma vie
    357 mots | 2 pages
  • Notre vie
    729 mots | 3 pages
  • La vie
    1269 mots | 6 pages
  • La vie
    411 mots | 2 pages
  • LA VIE
    873 mots | 4 pages
  • Une vie
    1818 mots | 8 pages
  • Une vie
    659 mots | 3 pages