La ville

1388 mots 6 pages
La ville, Martin Crimp

Introduction: La ville est une pièce de Martin Crimp écrite en 2007. Elle a été traduite pour la pour la première fois en français en 2008 par Philippe Djian.

I.Scénographie:

Au début de la pièce, il y a un drap blanc très léger qui va servir d'écran (comme un écran de cinéma) sur lequel des lettres vont apparaître par magie. Ces lettres représentent la didascalie : ''Scène déserte. Clair tient un objet plat dans un sac en papier ordinaire. Christopher entre au bout d'un moment. Il porte un costume, une valise, un pass de sécurité pend à son cou''. Cette didascalie nous montre l'enjeu entre l'écriture et la fiction, l'écriture et la réalité et enfin l'enjeu entre l'invention et la traduction. Après que la didascalie s'est affiché, le voile s'effondre rapidement pour nous donner une illusion d'une disparition magique (=fiction). La représentation théâtrale représente le texte.
Pour ce qui se trouve sur la scène, nous avons à faire à des personnes qui se soucient du mobilier contemporain. Sur cette scène, il y a un tabouret qui a plusieurs fonctions. Il sert tout d'abord à poser le whisky (celui-ci rend hommage à un dramaturge londonien du nom de Pinter) puis il servira plus tard comme tabouret de piano. Pour parler de la scène, il y a une scène rectangulaire laqué composée de petits rectangles noirs. Les silhouettes des personnages reflètent dans ceux-ci. Cette scène est un espace mentale où nous avons à faire au doute, à l'incertitude et au flou. Cela représente aussi le fantomatique où nous avons encore une fois l'opposition entre fiction et réalité. Par ces reflets, nous avons des personnages qui sont double. Le doublement des corps nous fait rêver. Au fond à gauche de la scène, il y a une incurvation, ce qui nous donne une idée de perspective. Cette incurvation nous donne encore une fois l'idée de fiction. Cette inclinaison peut faire penser à la corne d'un livre, mais sous forme d'une

en relation

  • la ville
    1608 mots | 7 pages
  • La ville
    2784 mots | 12 pages
  • La ville
    2674 mots | 11 pages
  • La ville
    1277 mots | 6 pages
  • La ville
    1070 mots | 5 pages
  • Ville
    483 mots | 2 pages
  • La ville
    3910 mots | 16 pages
  • Ville
    1466 mots | 6 pages
  • Ville
    669 mots | 3 pages
  • la ville
    1577 mots | 7 pages