La violence

4890 mots 20 pages
• Ernest Renan (1823-1892) philologue, historien, philosophe et critique français. Une école où les écoliers feraient la loi, serait une triste école.

• Victor Hugo (1802-1885) écrivain français. Celui qui ouvre une porte d'école, ferme une prison.

ZAGARIA Marie Christine

CUEEP

VILLENEUVE D’ASCQ

Février/Juin 2003

REMERCIEMENTS

Ce mémoire n’aurait pu voir le jour sans les efforts, l’appui et les conseils de nombreuses personnes.

Je tiens à remercier tout particulièrement Mme Danièle GARBEZ, professeur de français au CUEEP de Villeneuve d’Ascq pour ses nombreux conseils et son soutien.

Ma reconnaissance va également à toute l’équipe du CUEEP, mais aussi, bien entendu, aux professeurs, parfois en retrait, des Ateliers Pédagogiques Personnalisés de Villeneuve d’Ascq, pour leur accueil et leur patience dans la préparation des cours dispensés.

Un grand merci donc à ces professeurs pour le nouveau départ qu’ils permettent de prendre à tous les élèves, qu’ils soient jeunes ou moins jeunes.

Enfin, je dis merci à Vincent, mon fils de 6 ans, pour son dessin (cour d’école et deux enfants qui se disputent) au dos du mémoire.
SOMMAIRE

I – Introduction 4

II – Nature de la violence scolaire 5

1) Situation actuelle en France 5

2) Tableau de classification des crimes et délits 6

3) Quelques chiffres 7

4) Quelques faits divers 8

III – Les causes de la violence à l’école 9

1) Avis des autorités 9

2) Témoignages d’enfants 11

3) Du côté parents 12

4) Avis des sociologues et des psychanalystes 13

5) Ce qu’en disent les enseignants 14

6) La violence de l’enseignant 17

IV – Conclusion 19

I - INTRODUCTION

La violence à l'école et en particulier entre enfants ne date pas d'aujourd'hui. Louis Pergault, dans son roman écrit en 1912 "la guerre des

en relation

  • Violence
    1477 mots | 6 pages
  • violence
    104841 mots | 420 pages
  • Violence
    1823 mots | 8 pages
  • Violence
    579 mots | 3 pages
  • La violence
    801 mots | 4 pages
  • La violence
    839 mots | 4 pages
  • la violence
    367 mots | 2 pages
  • la violence
    10148 mots | 41 pages
  • La violence
    764 mots | 4 pages
  • La violence
    402 mots | 2 pages