La voie du milieu, la stratégie du daila lama

Pages: 10 (2441 mots) Publié le: 23 mars 2011
La voie du milieu, la stratégie du dalaï-lama

Une guerre de propagande est déclarée

Face à la communauté internationale, la Chine est partagée. Elle souhaite conserver son unité nationale et appliquer des lois qu’elle entend être justes sur un territoire qu’elle croit sien. Accusant la communauté internationale d’interférer dans une affaire qui lui est interne, elle n’estcependant pas imperméable à l’opinion que ce fait cette dernière de son image. Membre de l’OMC depuis 2001, elle doit en effet répondre à des critères de base, notamment en ce qui concerne le respect des droits de l’Homme.

D’autre part, le dalaï-lama joue d’une réputation sans faille au sein de la communauté internationale. Prix Nobel de la paix en 1989 il est à la fois aimé et respecté del’Occident qui voit en lui le messager d’une nouvelle manière de vivre, dans la compassion, le bonheur et la tranquillité de l’âme. La religion bouddhiste dont il est le principal représentant a séduit les sociétés en mal de spiritualité. Son rôle politique et son rôle spirituel se confondent cependant rendant parfois quelque peu délicates les relations que la communauté internationale entretient aveclui[1].

En effet, la Chine, grosse puissance économique, exerce de nombreuses pressions pour que le dalaï-lama ne soit pas reçu à l’étranger. La réception au sein des pays est immédiatement perçue contre une atteinte personnelle qui envenime les relations diplomatiques. Porteur d’une idéologie commune à la plupart des pays occidentaux, le dalaï-lama est davantage perçu comme une figurechaleureuse et charismatique plutôt que comme l’homme manipulateur que la Chine voudrait faire croire qu’il est. Cette divergence de perspectives rend les mouvements du dalaï-lama délicats. Les mois qui ont précédé les jeux Olympiques 2008 ont été marqués par le rapport de force exercé par la Chine lorsque le président américain George W.Bush et la chancelière allemande Angela Merkel, l’ont reçu.« La reconnaissance du dalaï-lama par les Occidentaux irrite Pékin [...] les dirigeants chinois ne supportent pas les moindres signes de reconnaissance du chef spirituel »[2].

Malgré cela, la communauté internationale semble cependant être d’accord sur un point. Bien qu’elle n’agisse pas à l’intérieur des politiques internes de la Chine, elle soutient et incite le dialogue entre le dalaï-lamaet le gouvernement chinois :

« On imagine l’impact mondial de la conclusion d’un accord durable et mutuellement satisfaisant pour les deux parties, suivie par le retour du Dalaï- Lama au Tibet. Ce serait, de la part du gouvernement chinois, un signe de force et un acte de foi dans la démocratie. C’est en tout cas le vœu que forment les membres du groupe d’information sur le Tibet duSénat, inspirés par un double sentiment d’amitié pour le peuple tibétain et pour le peuple chinois »[3].

Cependant, le dialogue semble impossible entre les deux parties, et ce en raison des divergences de points de vues quant à l’avenir du Tibet.

UN DIALOGUE IMPOSSIBLE

En 1988, le dalaï-lama présente à la cour européenne (après l’avoir fait en 1987 devant de congrès desÉtats-Unis) son plan de paix en cinq points[4] :

1) La transformation du Tibet en une zone de paix démilitarisée.
2) L’abandon par la Chine de sa politique de transfert de populations chinoises au Tibet.
3) Le respect des droits de l’homme et des libertés au Tibet, le peuple tibétain devant être libre de déterminer lui-même son avenir dans un esprit d’ouverture et deréconciliation .
4) La restauration et la protection de l’environnement naturel du Tibet et l’abandon par la Chine de son programme de stockage de déchets nucléaires au Tibet.
5) L’ouverture de négociations franches sur le statut futur du Tibet et les relations entre les peuples tibétain et chinois.

Les intérêts divergent et il est évident que face aux propositions du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le lama
  • le lama
  • Différentes stratégies de fixation de prix dans le milieu business to business
  • Votre Voie
  • La voie active et la voie passive
  • Les milieux
  • Les milieux
  • le lama des forêts

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !