Laberge Scouine

30629 mots 123 pages
Albert Laberge

La Scouine

BeQ

Albert Laberge

La Scouine roman La Bibliothèque électronique du Québec
Collection Littérature québécoise
Volume 65 : version 1.0

2

Albert Laberge est l’auteur de 14 volumes publiés en éditions privées entre 1918 et 1955. Il n’a publié qu’un seul roman, La Scouine, en 1918. Il a pourtant laissé le manuscrit d’un roman inachevé, Lamento.
Son œuvre comprend sept recueils de nouvelles :
Visages de la vie et de la mort (1936).
Scènes de chaque jour (1942).
La fin du voyage (1942).
Le destin des hommes (1950).
Fin de roman (1951).
Images de la vie (1952).
Le dernier souper (1953).
Quatre volumes de critiques et de souvenirs :
Peintres et écrivains d’hier et d’aujourd’hui (1938).
Journalistes, écrivains et artistes (1945).
Charles De Belle, peintre-poète (1949).
Propos sur nos écrivains (1954).

3

Deux volumes de proses poétiques et de réflexions diverses :
Quand la cigale chantait (1936).
Hymnes à la terre (1955).
Son œuvre n’a guère été lue en son temps. Laberge éditait ses livres à compte d’auteur, à moins de cent exemplaires, et ne les distribuait qu’à ses amis. Il a fallu attendre 1963 et l’Anthologie d’Albert Laberge, préparée par Gérard Bessette, pour découvrir cet auteur.
Encore aujourd’hui les recueils de nouvelles de Laberge sont restés à peu près introuvables.

4

Sa vie
1871 (18 février) – Naissance à Beauharnois.
Famille de cultivateurs. Laberge a beaucoup de frères et sœurs. Dans ses œuvres, il a décrit âprement le mode de vie campagnard. Il a sans doute ainsi voulu un peu renier ses origines.
1887-1892 – Études au collège de Beauharnois, puis à Montréal au collège Sainte-Marie, chez des Jésuites.
On l’y chasse en 1892 parce qu’il a lu un livre défendu.
1892-1896 – Emploi de commis à Montréal. En même temps il suit, le soir, des cours de droit.
1895 – En avril, il publie quelques récits dans le
Samedi. Il fréquente certains membres de L’École littéraire de Montréal (Gill, Nelligan, Jean
Charbonneau, Louvigny de

en relation

  • Plan dissertation la scouine de robert laberge
    1265 mots | 6 pages
  • séminaire "la scouine"
    1657 mots | 7 pages
  • René descartes
    1004 mots | 5 pages
  • LE PLAN ET LA DISSERTATION CRITIQUE PARTIELLE PORTANT SUR LA SCOUINE D
    1300 mots | 6 pages
  • Dissertation littérature québécoise
    1417 mots | 6 pages
  • Marie gagné synthèse no 1
    1117 mots | 5 pages
  • Étudiant
    283 mots | 2 pages
  • La scouine
    1323 mots | 6 pages
  • Exercice De Synthe Se
    848 mots | 4 pages
  • Exercise marie gagné
    270 mots | 2 pages