Lacénaire

494 mots 2 pages
Lacenaire (film)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercherLacenaire est un film français réalisé par Francis Girod, sorti en 1990

Sommaire [masquer]
1 Synopsis
2 Fiche technique
3 Distribution
4 Biographie
5 Lien externe

Synopsis [modifier]
Dans une cellule, Lacenaire vit ses derniers jours en attendant la guillotine. Il reçoit divers visiteurs : son ami intime et complice, Avril, un phrénologue venu étudier le crâne d'un grand criminel, sa maîtresse Ida, l'écrivain et journaliste Arago, le préfet de police Allard, avec lesquels il évoque son étrange destinée. Enfant, il a souffert du manque d'amour d'une mère qui préférait son frère. Il découvre peu à peu le chemin du mal. Parti de petits larcins, c'est à l'armée qu'il franchit le pas du meurtre en se vengeant d'un tricheur, il est incarcéré pour escroqueries et en profite pour y recruter des hommes de main, dont Avril et le jeune et naïf Baton. Avec ceux-ci, il monte des coups de plus grande envergure.

Fiche technique [modifier]
Titre : "Lacenaire"
Réalisation : Francis Girod
Scénario : Georges Conchon et Francis Girod, librement inspirés des « Mémoires », de Lacenaire
Dialogues : Georges Conchon
Images : Bruno de Keyzer
Musique : Laurent Petitgirard
Décorateur : Jacques Bufnoir
Costumes : Yvonne Sassinot de Nesle
Montage : Geneviève Winding
Ingénieur du son : André Hervé
Producteur délégué : Ariel Zeitoun
Production : Partner's Production — UGC — Ciné 5 — Hachette Première
Genre : Drame biographique. Evocation du destin de Lacenaire, criminel et dandy, qui recherchait le « suicide par la guillotine ».
Durée : 125 minutes
Date de sortie : 19 décembre 1990 Distribution [modifier]
Daniel Auteuil : Pierre-François Lacenaire
Jean Poiret : Allard
Jacques Weber : Jacques Arago
François Périer : Le père de Lacenaire
Geneviève Casile : La mère de Lacenaire
Jean Davy : Alphonse Damoiseau
Jacques Duby : Marmignat

en relation

  • Les grands criminels du 19ème siècle
    2667 mots | 11 pages
  • Anthologie poétique
    7146 mots | 29 pages
  • Étude de cas
    587 mots | 3 pages
  • Dissertation
    559 mots | 3 pages
  • Le mouvement romantique
    1137 mots | 5 pages
  • Nouveau Document RTF
    1501 mots | 7 pages
  • Necessité de la solidarité?
    1731 mots | 7 pages
  • Stylistique
    2002 mots | 9 pages
  • Le romantisme
    2038 mots | 9 pages
  • propagande
    9844 mots | 40 pages