Lamartine méditation poétique

1544 mots 7 pages
Lamartine
Courant littéraire
Lamartine fait parti du courant romantique. Celui-ci va réagir contre le rationalisme du 18ème siècle et va exalter l’inadaptation de l’homme dans la société. En effet, au XIXème siècle le peuple est confronté à une politique qui tend à ignorer ses problèmes et les difficultés qu’il subit chaque jour (en France il se développe sous la Restauration et la Monarchie de Juillet). De ce fait, le peuple ne se reconnaît plus dans la réalité de cette époque. Il vit dans une société qui prêche que par le profit de l’argent, déçu par ce monde dans lequel il ne se reconnaît plus il va finir par se replier sur soi-même (puisque le monde est incompréhensible on va essayer de comprendre son cœur, ses sentiments, etc..). Le romantique est donc une personne qui vit mal dans sa société qui ne la comprend pas. Le mouvement romantique fait donc le triomphe de la sensibilité et des passions.

Les principes du mouvement
Le romantique part de l’extérieur pour rentrer en lui (par exemple il se reconnaît dans la nature, c.à.d. il voit dans la nature quelque chose qui dit là où il en est). Généralement, le romantique est quelqu'un de torturé et mélancolique. Le romantique réclame une certaine liberté de création. Ce qui importe dans ses productions c’est l’expression de l’amour. Les poésies lyriques du courant romantique réhabilite le je du poète. On revient à une poésie sincère où le poète s’épanche en long et en large. Dans les poèmes romantiques quand on parle de la spiritualité il n’y a aucun lien à faire avec l’église. En effet, on essaye de s’en éloigner le plus loin possible. Le romantique est un personnage inadapté car il refuse la société, friande de profit, dans laquelle il vit. Le goût du voyage est aussi une valeur très présente dans les poèmes romantiques. En effet, le romantique ne se reconnaissant plus dans sa société recherche une échappatoire il va donc fuir la réalité dans un autre monde, plus exotique. Pour conclure les principaux

en relation

  • meditations poetiques de Lamartine
    702 mots | 3 pages
  • Lamartine: meditation poétique
    521 mots | 3 pages
  • Lamartine meditations poétiques
    1954 mots | 8 pages
  • Le vallon de lamartine, meditations poétiques
    367 mots | 2 pages
  • Lamartine, Méditations Poétiques, La Charité, poème.
    296 mots | 2 pages
  • Lecture analytique « le lac », méditations poétiques (1820), lamartine
    406 mots | 2 pages
  • Lamartine
    2062 mots | 9 pages
  • Le lac de lamartine
    1160 mots | 5 pages
  • C'es pas moi
    659 mots | 3 pages
  • Litterature et sentiment - lamartine
    2644 mots | 11 pages