Latelier du frère marteau

Pages: 2 (269 mots) Publié le: 23 mai 2011
Un jour les outils d’un charpentier tinrent une conférence.
Le frère MARTEAU prit la parole le premier, après avoir frappé assez fort, pourfaire régner le silence dans l’atelier.
Il dit : « il a été porté à ma connaissance, qu’il y a des plaintes parmi vous, frères outils. J’ai doncpensé que le mieux, serait d’en discuter ensemble, ouvertement, franchement.
Quelle est ta plainte frère SCIE ? »
Le frère SCIE se lève, furieuxet dit : «C’est le petit frère CRAYON, il m’agace, d’ailleurs, il énerve tout le monde ; il est si petit, qu’il n’est pas facile à trouverlorsqu’on a besoin de lui, et quand on le trouve, il est toujours mal taillé, ses inscriptions ne sont pas toujours très claires.»
Le petit frère CRAYON selève, tout doucement et répond : «Oui, je suis petit et mal taillé au bout, mais, je suis devenu ainsi, car je suis depuis très longtemps dans leservice. Cependant, moi, je ne suis pas comme le frère VILBREQUIN, avec ses mèches. Il tourne toujours en rond, toujours sur place ; pour moi, ilest très fatigant, ça me met hors de moi.
Le frère VILBREQUIN avec ses mèches, se lève et répond : »Oui, je sais, j’ai la réputation de tournertoujours en rond, de faire des trous, mais je ne suis pas comme le frère RABOT. Lui, il faut toujours le pousser pour lui faire faire quelquechose. Et de plus sont travail est toujours superficiel, toujours à la surface ; il n’a pas de profondeur. Moi, je fais des trous en profondeur.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le marteau
  • Moi et Mon frère
  • Frere Y
  • Grumberg latelier
  • La faucille et le marteau
  • Alexandre et son frere
  • le frere de marc
  • ingenu frère

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !