Latin-traduction apulée

Pages: 5 (1017 mots) Publié le: 24 janvier 2010
J'allais vers la Thessalie-car là les origines de ma famille maternelle illustrée par Plutarque ce célèbre philosophe et plus tard par son neveu Sextus font notre gloire-je me rendais donc en Thessalie pour affaires. Après avoir parcouru entièrement des montagnes abruptes, des vallées humides, des prairies fraiches et des plaines labourables, je continue mon chemin sur un cheval de la région,tout blanc qui me transporte et qui est déjà fatigué lui aussi comme je l'étais et pour dissiper cette fatigue d'être assis, je saute sur mes pieds, j'essuie la sueur de mon cheval avec une feuille, je lui frotte le front avec soin, je caresses ses oreilles j'enlève son mors, je le fais avancer peu à peu au pas, jusqu'à ce qu'un remède naturel et habituel à son ventre eût fait écouler la gène causéepar la fatigue. Tandis qu'il passe le long des prés, petit déjeuner ambulant, la bouche tendue sur le côté, je m'adjoignit en tiers à deux compagnons qui par hasard avançaient un peu devant moi. Tandis que j'écoutais les propos qu'ils tenaient, l'un d'eux avec un rire éclatant dit: « Épargne nous tes paroles tellement absurdes et tellement insensées que tu dis en mentant. » Entendant ces mots,assoiffé de nouveautés comme toujours, je dis: « Au contraire, partagez avec moi ce discours, non pas que je sois curieux mais j'aime à tout savoir ou ne serait-ce que le plus possible; le charme agréable des histoires adoucira en même temps la pente abrupte que nous montons ensemble.

Quand j'eus entendu ces paroles, je suis parcouru de sueurs froides, pauvre de moi, je ressent des tremblementsjusque dans mes entrailles de tel sorte que mon petit lit agité par mes secousses sautait sous mon dos en tressautant. Et voilà que cette bonne Panthia dit: « Et pourquoi, ma sœur, ne mettrions nous pas d'abord celui-ci en pièce à la manière des Bacchantes ou bien après avoir attaché ses membre, nous lui coupions sa virilité? » A ces propos Méroé dit- en effet, à ce moment je comprenais vraimentque son nom correspondait ainsi aux récits de Socrate- « Au contraire, qu'il survive, au moins, pour qu'il recouvre d'un peu de terre sur le corps de ce malheureux » et la tête de Socrate ayant été tourné e l'autre côté, elle lui plongea une épée entière jusqu'à la garde du côté gauche de sa gorge et recueille avec soin les effusions de sang à l'aide d'une petite outre de telle sorte que aucunegoutte n'apparaisse nulle part. Moi, j'ai vu tout cela de mes propres yeux. Et alors, pour qu'il ne manque rien, je crois, au rite sacrificiel, ayant plongé sa main par la blessure, ayant fouillé jusqu'au plus profond de ses entrailles, la tendre Méroé arracha le cœur de mon malheureux compagnon tandis que celui-ci, la gorge tranchée par la violence du coup émettait un sifflement inaudible par sablessure et rendit l'âme. Et Panthia, bouchant la blessure à l'endroit où elle était la plus ouverte avec une éponge dit: «  Toi éponge, qui est née dans la mer, prends garde de ne pas traverser la rivière. » Ceci ayant été fait, elles s'éloignent toutes les deux et ayant poussé le petit lit, se tenant accroupies au dessus de ma tête, les jambes écartées, elles soulagent leur vessie jusqu'à cequ'elles m'aient inondé de leur urine immonde. Tout juste elles franchissent le seuil, que les portes reprennent entièrement leur état initial: les pivots se replacent dans les crapaudines, les barres de fermeture s'ajustent aux chambranles, le verrous reviennent dans leur gâche.

En affirmant sans cesse ses propos, tremblante de tout ses membres, elle s'introduisit dans la et prend une petite boited'un petit coffret. Et l'ayant pris dans mes bras, lui ayant donné un baiser, lui ayant demandé de m'accorder un vol heureux, ayant enlevé tous mes vêtements à la hâte, j'y plongeais mes mains avidement et ayant puisé une trop grande quantité d'onguent, j'en frottais tous les membres de mon corps. Et déjà, balançant mes bras en alternance, je m'agitais à la manière d'un oiseau: pas le moindre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Traduction latine
  • Traduction latin
  • Traduction latine
  • Traductions Latin
  • Traduction texte latin sur le mariage
  • Traduction Latine de l'alouette
  • Latin traduction les abeilles
  • Traduction latin virgile

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !