Lautréamont vie et oeuvre

Pages: 14 (3269 mots) Publié le: 11 juin 2012
Lautréamont
Isidore Lucien Ducasse

Biographie:

Isidore-Lucien Ducasse naît le 4 avril (jour de la Saint-Isidore) 1846 à Montevideo, capitale de l'Uruguay. Le père d'Isidore, François Ducasse est chancelier du consulat. Il est d'origine française et appartenait à une famille de petits cultivateurs. Avant d'emmigrer en Uruguay en 1839, il fait connaissance de sa future femme Jacquette CélesteDavezac à Sarniguet. Celle-ci le retrouve en Uruguay et l'épouse en 1846, deux mois avant la naissance d'Isidore.
L'enfant est baptisé le 16 novembre 1847. Trois semaines plus tard, sa mère meurt. Comme on ignore les circonstances de sa mort, on l'a rangée dans "mort de circonstances mystérieuses". Seul son prénom est cité dans les registres de décès de Montevideo, et l'emplacement de sa tombe n'ajamais été retrouvé.

On ignore une grande partie de l'enfance d'Isidore. En 1859, à l'âge de 13 ans, Isidore traverse pour la première fois l'Atlantique. Il rejoint Tarbes en France, où il suivra les cours comme interne au lycée impérial, bien qu'il soit âgé de deux ans de plus que ses condisciples. Il est confié à deux tuteurs, Jean Dazet et Marc Ducasse, son oncle. Les résultats d'Isidore sonttrès bons, et il reçoit en quatrième le premier accessit d'excellence. Il se lie d'amitié avec George Dazet, fils de Jean Dazet, pour lequel il éprouvera admiration et fascination. Son nom est cité dans la première version du chant de Maldoror et figure en tête de la dédicace de poésie.

En 1863, on perd la trace d'Isidore. Il aurait probablement suivi les cours d'une institution privée (ou d'unprécepteur)pour rattraper son retard scolaire. En 1864, il fait sa rhétorique au lycée impérial de Pau. Pourquoi a-t-il changé d'établissement scolaire? Aucune réponse. L'année suivante, il est en classe de philosophie. Ses résultats y sont moins bons qu'au lycée de Tarbes. Nulle trace de son baccalauréat n'a été retrouvé, on ne sait pas s'il l'a passé, ou échoué.. De 1865 à 1867, on perd ànouveau sa trace. On peut supposer qu'il réside à Tarbe, ou à Bazet, mais on ignore tout de ses activités. Le 21 mai 1867, un passeport pour l'Uruguay est délivré à Isidore. Du 25 mai à la fin de l'année 1867, Isidore retourne à son pays natal.

A son retour en France, Isidore s'installe à Paris dans un hôtel. Par l'intermédiaire d'un banquier du nom de Darasse, son père lui verse une pensionmensuelle et met à sa disposition des fonds pour la publication de ses oeuvres. En 1868, Le Chant Premier est édité chez Balitout à compte d'auteur et sous anonymat. Il passe totalement inaperçu. Duarnt cette année, il achève les cinq chants suivants et prend le pseudonyme de Comte de Lautréamont. Le livre complet est imprimé en 1869, mais l'éditeur effrayé par son contenu en suspend l'édition. En 1870,Isidore Ducasse fait imprimer, sous son vrai nom cette fois, le premier fascicule de Poésies, suivi du deuxième peu de temps après.

Le matin du 24 novembre, Isidore Lucien Ducasse meurt, seul, dans sa chambre au 7 Faubourg Maupassant. C'est un garçon d'hôtel qui déclare sa mort. La cause du décès est inconnue. Il est inhumé le lendemain dans une concession temporaire du Cimetière du Nord.Isidore-Lucien Ducasse naît le 4 avril 1846 à Montevideo, capitale de l'Uruguay. L'enfant est prénommé ainsi car le 4 avril est le jour de la Saint-Isidore, et parceque Lucien est le nom de son oncle paternel et futur parrain. L'Uruguay est alors en guerre civile. Les partisans du général Rivera, "les Rouges" se battent contre ceux du général Oribe "les Blancs", qui ont le soutien du dictateur argentinRosas. Montevideo, possédée par les rouges est assiégée par les blancs.
Le père d'Isidore, François Ducasse est chancelier du consulat. Il est d'origine française et appartenait à une famille de petits cultivateurs. Avant d'emmigrer en Uruguay en 1839, il fait connaissance de sa future femme Jacquette Céleste Davezac à Sarniguet. Celle-ci le retrouve en Uruguay et l'épouse en 1846, deux mois...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ma vie, mon oeuvre
  • Moi ma vie mon oeuvre
  • Ma vie mon oeuvre ?
  • Vie et influence de la vie de molière sur son oeuvre
  • Oeuvre et vie de balzac
  • Baudelaire, sa vie son oeuvre
  • Berlioz vie et oeuvre
  • Emile zola vie et oeuvre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !