Le ça, le surmoi et le moi

522 mots 3 pages
Freud est un philosophe autrichien qui a introduit une conception qui représente l’ensemble conscient et inconscient d’un individu.
Nous n’agissons pas sur commande, mais en fonction de nos instincts, de nos besoins, de nos valeurs ou de notre éducation.
Freud définit trois instances présentes en l'homme, ces trois instances de l'appareil psychique sont le ça le moi et le surmoi. Chaque instance est à l’intérieur de nous.

• Le ça : Le ça est présent dès la naissance, c'est la partie la plus obscure et
Impénétrable de notre personnalité.
Le ça obéit au principe de plaisir et recherche la satisfaction immédiate, il s'agit d'une marmite ou bouillonnent tous nos vœux refoulés comme nos pulsions de vie et de mort.
Le ça ne supporte pas la contradiction, ces besoins doivent donc être canalisé, Freud donne l'exemple de l'artiste qui sublime ses pulsions via l'art.

• Le surmoi: Le surmoi représente une intériorisation des interdits parentaux et des règles morales ou culturelle des parents.
Il punit donc le moi pour ses écart par de la culpabilité et des remords, le surmoi est cette voix qui dit " il ne faut pas", « c’est pas bien ».
Le surmoi agit donc sur le moi comme moyen de défense pour contrôler les pulsions.
Le surmoi répond donc au principe de la réalité, de se soumettre à des lois et à des règles, il est un juge intérieur.

• Le moi: Le moi constitue la personnalité du sujet, il est le reflet de ce que nous
Sommes en société, il suit donc le principe de réalité. Il se situe entre le ça et le surmoi.
Le moi cherche à éviter les tensions trop fortes du monde extérieur et les souffrances grâce au mécanisme de défenses qui se retrouve dans la partie inconsciente.
Le moi contrôle les pulsions donc le ça car il affronte la réalité ce qui permet la stabilité du sujet puisqu’ il ne libère pas ces pulsions.
Il y a aussi l’idéal du moi qui fait partie du moi. L'idéal du moi se présente comme "celui que j'aimerais être", face au moi-idéal, "ce

en relation

  • Ça, surmoi, moi
    1353 mots | 6 pages
  • Freud moi surmoi et ça
    348 mots | 2 pages
  • LE CA, LE MOI, LE SURMOI DANS LE CONTE DE GRIMM RAIPONCE
    4607 mots | 19 pages
  • Le monde intérieur freud
    1081 mots | 5 pages
  • Le surmoi
    788 mots | 4 pages
  • Le moi
    648 mots | 3 pages
  • Freud
    719 mots | 3 pages
  • l'enfant accueilli en MECS
    3367 mots | 14 pages
  • Commentaires Critiques Philo
    1363 mots | 6 pages
  • L'inconscient
    1447 mots | 6 pages