Le bain de l'amitie

Pages: 6 (1371 mots) Publié le: 28 mars 2013
Plus jeune lauréat du prix Nobel de littérature en 1957, Albert Camus est un auteur français de renom. Ecrivain engagé aux nombreuses œuvres de style littéraire différent pouvant se regrouper en deux cycles distincts propre à Camus :
-Le cycle de l'absurde qui est une réflexion sur l'absurde fondamental de la condition humaine qu'il faut analyser, concrétiser afin de pouvoir la dépasser etd'aller vers une révolte positive, qui doit déboucher sur un humanisme, c'est-à-dire une révolte sur sa condition qui doit rapprocher l'Homme des autres Hommes, ses frères.
-Et le cycle de la révolte qui viens compléter le premier cycle .
L’étranger (1942) et Caligula (1944), respectivement roman et pièce de théâtre font partis du cycle de l'absurde. L'essai L'homme révolté (1951) fait parti ducycle de la révolte tout comme La peste (1947) dont est issu l'extrait que nous allons étudier.
L'extrait en question appelé « Le bain de l'amitié », si situe au moment ou l'épidémie de peste est entrée dans une phase de régression. L’œuvre peut être dites, jusque la, « étouffante » car la peste obsède les esprits et tue, mais cette scène relate un moment d'apaisement, après la mort de l'enfant, unmoment ou la peste semble presque oubliée : au nom de l'amitié, Tarrou propose à Rieux de prendre un bain de mer.
En quoi ce passage se distingue-t-il du reste du récit ? Afin de répondre à cette question, nous verrons dans un premier temps l’évocation singulière de la mer dans cet extrait. Puis nous développerons une idée de suspension dans le récit. Et enfin nous verrons que ce cadre permet ànos deux personnages de sceller une amitié hors du commun.

Dans cet extrait grandement descriptif, on remarque un changement dans la manière de décrire du narrateur.
Habituellement, le narrateur décrit de façon strict et précise tandis que dans notre passage, la description deviens un peu fantastique,(l17) « Épaisse comme du velours, souple et lisse comme une bête. » La mer est ici ressentiecomme un univers particulier, ou elle est présentée comme un élément vivant, rebelle et indomptable avec la comparaison à une bête. La rentrée dans cet univers se perçoit avec l'activation des sens de nos deux personnages exprimée par l’utilisation des champs lexicaux de ceux-ci (l14 à 17) « senteurs », « l'odeur d'iode », pour l'odorat, « puis ils l'entendirent », « elle sifflait » pour l’ouïe.L’allitération en « s », rappelant le sifflement des vagues, viens aussi renforcé la présence de bruit en chatouillant les oreilles du lecteurs. Le verbe « apparut », l'expression « souple et lisse comme une bête » ainsi que la comparaison à du « velours », qui symbolise le plaisir visuel, quant à eux, rappellent la vue.
Dans cet univers, la mer est comme vivante pour le narrateur. On le remarqueavec la métaphore à la ligne 20  « respiration calme de la mer » qui représente les vagues rappel le coté vivant tout comme la comparaison à la ligne 17 de la mer et d'une bête.
Cet univers est plein de sensation. La perception tactile est très présente. La température de l'eau prise au point de vue interne, « tiède » répété qui s'oppose au « froid » du début de troisième paragraphe montrel'apaisement de Rieux et le plaisir qu'il éprouve. Le narrateur utilise la focalisation interne pour partager ces sensations et son plaisir La nage se ressent par le bruit et la description des mouvements de l'eau sur le corps de Rieux, « fuyait », « pour se coller à ses jambes » (l28). L'eau est encore personnifiée et rappelle une bête amicale se frottant affectueusement contre les jambes de Rieux. Laperception auditive se fait par les mots « bouillonnements » (l27), « lourd clapotement » (l29), le verbe « perçut » (l31) ainsi que l'adverbe « distinctement » (l31).
Cet extrait évoque donc bien de manière singulière la mer.

Dès les premières lignes de ce texte, on retrouve une notion peu présente dans l’œuvre de Camus : Le bonheur.
A la deuxième ligne, on trouve le mot « amitié », à la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le bain
  • L'amitié
  • L'amitié
  • L'amitié
  • L'amitié
  • de l'amitié
  • De l'amitié
  • l'amitier

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !