Le bal des pendus

1174 mots 5 pages
Le MalTandis que les crachats rouges de la mitrailleSifflent tout le jour par l'infini du ciel bleu ;Qu'écarlates ou verts, près du Roi qui les raille,Croulent les bataillons en masse dans le feu ;Tandis qu'une folie épouvantable broieEt fait de cent milliers d'hommes un tas fumant ;- Pauvres morts ! dans l'été, dans l'herbe, dans ta joie,Nature ! ô toi qui fis ces hommes saintement !… –Il est un Dieu qui rit aux nappes damasséesDes autels, à l'encens, aux grands calices d'or ;Qui dans le bercement des hosannah s'endort,Et se réveille, quand des mères, ramasséesDans l'angoisse, et pleurant sous leur vieux bonnet noir,Lui donnent un gros sou lié dans leur mouchoir ! Arthur Rimbaud - Poésies |

Le mal (Cahiers de Douai)

IntroductionExtrait de poésie en 1870. Le Mal est un sonnet classique composé de deux parties : deux quatrains et deux tercets en alexandrins et avec des rime ABAB dans les quatrains, rime CDD dans les tercets. Arthur Rimbaud est un poète révolté. C'est aussi un fugueur. Il a été élevé dans la religion catholique avec sa mère. Etant forcé à aller à la messe le dimanche, il pose un regard critique sur la Bourgeoisie. La guerre éclate en 1870 et il dit que c'est le mal. Il accuse les hommes politiques d'être responsables de la mort des hommes et complices de la religion.
I - Peinture et dénonciation de la guerre1 - Le carnage
Ce poème peint l'horreur et la boucherie de la guerre. Il la dénonce sur un ton virulent. Se rapporte à Candide Chapitre 3 "boucherie héroïque". Très forte antithèse et juxtaposition de deux termes antithétique -> dévalorisation de la valeur de l'héroïsme ; Voltaire dénonce la complicité de l'Eglise et du Roi.
Rimbaud la décrit ici dans le 2e quatrain v.1 à 6.
Dès le v.1, la métaphore "les crachats rouges" donne le ton du poème. Pour insister sur un mot en poésie, on le place soit au début, soit à l'hémistiche ou soit à la fin du vers.
Importance de la place de "crachat". Un mot aux sonorités dures, terme très

en relation

  • Bal des pendus
    338 mots | 2 pages
  • Le bal des pendue
    1628 mots | 7 pages
  • Bal des pendus
    1141 mots | 5 pages
  • Rimbaud, bal des pendus
    1480 mots | 6 pages
  • Le bal des pendus - arthur rimbaud
    252 mots | 2 pages
  • Poèmes de rimbaud
    404 mots | 2 pages
  • Rimbaud
    625 mots | 3 pages
  • La ballade des pendus - villon
    1162 mots | 5 pages
  • L'epitaphe Villon
    1380 mots | 6 pages
  • cours cahiers de Douai
    905 mots | 4 pages