Le beau

3102 mots 13 pages
« pourrais-tu me dire ce que c’est que le beau ? » demande à Hippias Socrate qui déclare, comme il le fait toujours devant ceux qui croient savoir, s’être lui-même trouvé ridicule de ne pas pouvoir répondre à cette question. Celle-ci, devenue avec Platon, la question philosophique par excellence, est nécessairement celle de l’élève qui doit travailler une année sur la beauté ! On saisira alors que le but de Platon n’est pas de chercher, comme le fait Hippias ou l’élève naïf, dans l’expérience « ce qui est beau » mais « ce qu’est le beau », c’est-à-dire son essence (on se méfiera donc durant l’année des exemples sur la beauté (question qui) qui viendraient interdire une véritable réflexion sur ce qu’est la beauté). Bref, ce n’est pas l’objet beau qui intéresse Platon (Hippias multiplie de façon inutile les cas particuliers de beauté données dans l’expérience) mais l’être du beau, son essence, sa définition, son Idée. Et dans ce dialogue les interlocuteurs donnent plusieurs définitions de la beauté, qui seront soit partiellement, soit totalement, réfutées mais que l’on retrouvera au cours des siècles : le beau, c’est le convenable (293c); le beau, c’est l’utile (295c) ; le beau c’est ce qui est avantageux (296d); le beau c’est le plaisir que l’on trouve à travers la vue et l’ouïe (297e).

http://philo.alcimia.com/28/bibliographie-sur-la-beaute-platon/

DICTIONNAIRE DE L’ACADEMIE FRANCAISE

BEAU, BELLE adj. et n. XIe siècle, bel. Du latin bellus, « joli, gracieux, élégant » (en parlant surtout des femmes et des enfants).
Au masculin singulier, on emploie bel au lieu de beau devant un nom commençant par une voyelle ou un h muet, ainsi que dans quelques appellations et expressions figées comme Philippe le Bel, Villiers-le-Bel, Tout cela est bel et bon.
[pic] I. Adj. Qui suscite, par l'impression d'harmonie, de perfection qu'il produit, un plaisir mêlé d'admiration.
[pic] A. Qui plaît par la forme, l'allure, l'air, l'expression. [pic] 1. En parlant des êtres

en relation

  • Le beau
    1319 mots | 6 pages
  • Le beaujolais nouveau
    389 mots | 2 pages
  • Beauvais son histoire
    1442 mots | 6 pages
  • De beauvoir
    345 mots | 2 pages
  • Le beaujolais
    1328 mots | 6 pages
  • Bel -ami
    354 mots | 2 pages
  • La beauce
    733 mots | 3 pages
  • Stéphane beaud
    992 mots | 4 pages
  • Je suis beau
    1111 mots | 5 pages
  • Je suis beau
    1007 mots | 5 pages
  • La beauté
    1219 mots | 5 pages
  • 16Ème beauté
    562 mots | 3 pages
  • La beauté
    421 mots | 2 pages
  • Fiche de lecture l’éducation thérapeutique dans la maladie rénale chronique. le soignant pédagogue.
    5771 mots | 24 pages
  • Le beau navire
    266 mots | 2 pages