Le bio

Pages: 7 (1541 mots) Publié le: 22 juin 2014
FRANÇAIS, LANGUE D'ENSEIGNEMENT

FRA-5143-3
DOMINANTE ARGUMENTATIVE

COMPRÉHENSION EN LECTURE et en écoute
ÉVALUATION FORMATIVE

Périls et espoirs de la vie privée

Cahier de l'élève
Source:
Roxane
Lefebvre
csdl

CONSIGNES

Durée: 3 heures

1.

Veuillez noter que cette partie de l'exercice synthèse en compréhension comprend
deux volets: La lecture et l'écoute. Vous devezdonc planifier votre temps afin de
consacrer environ une heure à la compréhension en écoute.

2.

Répondez au questionnaire dans le Cahier de l'élève en y écrivant les réponses aux
questions relatives à la lecture.

3.

Lisez ensuite le texte de présentation de la compréhension en écoute ainsi que les
questions avant d'écouter les consignes et le message; répondez ensuite aux questionsrelatives à l'écoute.

4.

Dans la formulation de vos réponses, respectez les règles du fonctionnement de la
langue (orthographe d'usage, orthographe grammaticale et syntaxe). Vous pouvez
utiliser un dictionnaire usuel de la langue française, une grammaire ou un ouvrage sur
la conjugaison.

PÉRILS ET ESPOIRS DE LA VIE PRIVÉE

1

Alors, la vie privée s'en va-t-elle chez le diable? BigBrother cognera-t-il à la porte? L'État et
la grande entreprise vont-ils clouer au sol le citoyen pour le fouiller dans son intimité et le
dépouiller à jamais de son "anonymat"?

2

Restons calmes.

3

Les deux grands inspirateurs des lois de protection de la vie privée qui ont vu le jour depuis 25
ans dans le monde, […] nous disent essentiellement trois choses: d'abord, lesinitiatives de
protection des renseignements personnels, un peu partout dans le monde ont porté fruit;
ensuite, le public est de plus en plus sensible à l'invasion de sa vie privée; et finalement, la
défense de la vie privée est comme celle de la liberté: toujours à refaire.

4

Alan F. Westin, qui a rédigé à lui seul une vingtaine de lois américaines sur le sujet, et Spiros
Simitis, l'inspirateurde la première législation européenne, se montrent donc d'un optimisme
modéré.

5

"Quand le débat a commencé, dans les années 1960, la grande crainte était de voir l'État créer
un grand centre de compilation de tous les renseignements personnels sur les citoyens; 30 ans
plus tard, ça n'existe toujours pas, dit M. Westin. On pourrait arguer que ce fichier existe de
façon virtuelle (par laconnexion de toutes les banques de données); mais les lois ont établi des
paramètres pour protéger les gens. Les gens ne veulent pas que cela arrive et l'expérience
montre que les différentes branches du gouvernement sont jalouses de leurs informations et peu
promptes à les partager."

6

Pour ce qui est du secteur privé, il faut distinguer les vraies menaces des fausses. On sait que
lesgrandes sociétés, qui œuvrent maintenant dans plusieurs domaines en même temps (banque,
assurance, produits financiers, etc), compilent sur les individus des portraits très précis. Elles
savent que tel homme blanc de 26 ans de tel centre urbain américain a acheté une petite voiture
à deux portes, mais qu'à 35 ans, avec deux enfants en banlieue il est susceptible d'acheter une
voiture familiale.Son comportement de consommateur variera selon son revenu, sa scolarité,
ses habitudes personnelles, son lieu géographique.

7

Alors, forts de ces informations (une lecture des cartes crédit et bancaires les fournit
précisément), les marchands de tous poils peuvent cibler leur clientèle et faire du "marketing
direct". Certains y voient un viol de l'intimité.

PÉRILS ET ESPOIRS DE LA VIEPRIVÉE (suite)

8

"Recevoir deux enveloppes et un coup de fil de plus par semaine pour me vendre un voyage
dans le sud de la France n'est pas nécessairement une des grandes injustices du genre humain",
ironise M. Westin.

9

Quand il a commencé sa carrière spécialiste dans le domaine, les bureaux de crédit travaillaient
parfaitement secrètement. Les banques n'avaient même pas le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le bio
  • Le bio
  • Le bio
  • bio
  • La bio
  • Se bio
  • Bio
  • Le bio

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !