Le blé en herbe

Pages: 2 (259 mots) Publié le: 1 septembre 2010
Gabrielle-Sidonie Colette (nom de son père capitaine) est née dans l'Yonne où sa mère "Sido", personnage central dans sa vie, lui donna une éducation trèslibérale qui développe sa conscience profonde de la nature et lui donne une sensualité naïve et provocante.
A vingt ans, elle épouse un mondain connu sousle pseudonyme de Willy et écrit avec sa collaboration la série des Claudine (1900-1903), début d’une œuvre d’un demi-siècle. Colette sera actrice demusic-hall et aura plusieurs aventures féminines, notamment avec Mthilde de Morny (Missy), sa partenaire sur scène. Elle continue à écrire et publie une multitude deromans qui lui apporteront la reconnaissance du public et les honneurs officiels. Devenue Mme Goudeket par un troisième mariage en 1935, elle s'installe auPalais-Royal, au coeur de Paris. Elue à l'académie Goncourt au fauteuil de Sacha Guitry, promue Grand officier de la Légion d'honneur en 1953, elle meurtl'année suivante. Son enterrement provoque un dernier scandale puisqu'elle bénéficie d'obsèques nationales dans la cour d'honneur du Palais Royal, tandis quel'Eglise catholique refuse à cette femme de spectacle, par deux fois divorcée, un enterrement religieux.
Colette éprouve pour tout ce qui existe un attachementsensuel. Elle entre en sympathie avec tout, être humain, bête, nature et tout l'émeut. Non-conformiste, elle profite sensuellement de tous les plaisirs dela vie et ses héros sont innocemment immoraux.
Femme libre et spontanée, elle occupe une place importante dans l'histoire de l'émancipation féminine.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le ble en herbe
  • Le ble en herbe
  • Le ble en herbe
  • Le blé en herbe
  • Le ble en herbe
  • Ble en herbe
  • Le ble en herbe
  • Le ble en herbe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !