« Le bonheur n’est pas une gare où l’on débarque c’est une façon de voyager »

Pages: 4 (767 mots) Publié le: 7 octobre 2012
« Le bonheur n’est pas une gare où l’on débarque c’est une façon de voyager » F.Roosevelt

Il semblerait que l’homme aspire au bonheur. Si nous interrogeons n’importe qui d’entre nous, personne nedira qu’il désire être malheureux, mais qu’au contraire son souhait serait d’être heureux. Certains diront d’ailleurs qu’ils le sont déjà. D’autres par contre répondront par défaut, en espérant tout aplus à échapper au malheur. Même si les réponses divergent, il y a bien un sens unique qui transparait dans chacune d’elles : le bonheur est un but à atteindre. Ce but est-il le but ultime de notrevie, celui que nous devons perpétuellement chercher pour l’atteindre peut-être un jour, ou devons-nous le chercher au quotidien ? Pour Franklin Delano Roosevelt, 32ème président des Etats-Unis, « LeBonheur n’est pas une gare où l’on débarque, c’est une façon de voyager ». Franklin Roosevelt vécut au 20ème siècle, il fut confronté à la Grande Dépression, Roosevelt mit en œuvre le New Deal, unprogramme de relance de l’économie et de lutte contre le chômage. Il réforma le système bancaire américain, et fonda la Sécurité sociale. L’on peut mieux comprendre le sens de sa phrase, du mot bonheursi on la replace dans le contexte de la Grande Dépression des Etats-Unis.

Seriez-vous plus heureux si vous aviez plus d’argent, plus de temps et plus d’amour aussi ? Le bonheur est quelque chose quenous cherchons à atteindre au fil des jours mais, souvent, nous avons l’impression que plus nous essayons, plus il s’éloigne. Bien souvent, nous pensons que nous pourrions l’atteindre « siseulement » notre situation et les circonstances étaient différentes. Notre vie est comme un chemin jalonné d’obstacles, une épreuve à terminer, du temps à donner, une dette à payer mais ces obstacles ne sont-ilspas la vie et le franchissement des obstacles n’est-il pas le bonheur ? Cette perspective n’aide-t-elle pas à voir que « Il n’y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c’est le chemin »...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le danger, ce n’est pas ce que l’on ignore ; c’est ce que l’on tient pour certain et qui ne l’est pas
  • Ce n’est pas la technique qui est mauvaise, c’est l’usage que l’on en fait.
  • Dissertation
  • Ce n'est point avec des idées que l'on fait des vers... c'est avec des mots
  • Ce n’est point avec des idées que l’on fait des vers… c’est avec des mots
  • Ce que le bonheur est et n'est pas
  • Voyager c'est lire, lire c'est voyager.
  • La seule façon d'apprendre , c'est de contester

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !