Le bonheur

Pages: 20 (4869 mots) Publié le: 1 février 2011
IntroductionLe mot bonheur vient du latin bonum augurum, le bon présage, l’heureux hasard, la bonne fortune, dans ce sens les choses nous arrivent « par bonheur ». Nous ne sommes en rien responsables du bonheur qui peut nous être retiré ou offert. Ce bonheur est par essence fragile, éphémère et toujours menacé. Mais le bonheur est souvent défini, en opposition à la joie, comme un état durable desatisfaction. Un problème se pose : comment s’assurer la maîtrise du bonheur s’il ne dépend pas de nous ?

La philosophie depuis l’antiquité cherche à résoudre ce problème. Les philosophies eudémonismes ( celles qui font du bonheur la fin suprême à laquelle tend toute activité humaine ), comme l’épicurisme ou le stoïcisme considèrent la raison comme un guide pour apprendre à être heureux (Stoïcisme : de 315 av JC en Grèce et jusqu’au premier et second siècle à Rome. ) Nous nous demanderons donc s’il est possible d’atteindre le bonheur, s’il n’est pas hors de portée contrairement à ce que l’étymologie du mot bonheur nous laisse entendre.

Les philosophies antiques ont fait du bonheur la fin de la morale, or l’homme est un être de désir. (Le désir est la recherche d’un objet que l’onimagine être source de satisfaction, il est accompagné de souffrance et à peine assouvi il renaît, il est illimité et condamné à l’insatisfaction radicale.) Les désirs font de l’homme un être misérable car ils sont insatiables et illimités, par conséquent pour être heureux, il doit apprendre à les gérer.

I) Comment gérer les désirs pour être heureux ? (Désir : manque et mouvement vers l’objet)La lettre à Ménécée ( Épicure : 341-270 avant J.C) est un traité de la méthode du bonheur, elle répond à la question : si tu veux être heureux que dois-tu faire de tes désirs ? Et elle soutient que la régulation des désirs est l’une des conditions du bonheur. Pour réguler les désirs il est nécessaire de distinguer les différentes sortes de désirs, mais avant cela il faut d’abord saisir le rôle duplaisir dans la philosophie d’Épicure.

A) Le rôle du plaisir dans la philosophie d'Épicure

La fin de cette philosophie est d’atteindre le bonheur par une simplification de la vie, en revenant à l’essentiel, en renonçant à ce qui est vain,superflu,inutile. Dans cette recherche c’est la nature qui doit nous guider. Il s’agit de savoir quelle est la fin de la nature et d’en faire la règleconstante de notre conduite. La nature se prononce par la sensation et désigne le plaisir comme le bien. La sensation nous révèle que le plaisir est à rechercher et la douleur à fuir.

Le plaisir est nôtre guide le plus sûr, « C’est à lui que nous aboutissons en jugeant tout bien d’après l’affection comme critère. » (L 87 à 89).
(Le terme affection est la traduction de pathos qui signifie engrec »être affecté par une impression sensible.)
Le plaisir et la douleur sont des affections critères de vérité, car elles sont des règles de connaissance et d'action. Elles nous instruisent sur un objet, en nous apprenant s’il peut s’accorder ou non avec notre nature. La douleur suscitée par la brûlure du feu suscite le retrait, la fuite, elle est le principe du refus. Le plaisir suscité par l’odeurd’un fruit suscite le désir d’en manger, il est le principe du choix.

Les affections établissent un rapport immédiat et naturel entre la connaissance et l'action. Le plaisir est donc à la fois la fin (le but) que nous assigne la nature, et le critère de nôtre choix. Pour atteindre le bonheur; il faut suivre la nature, il faut donc isoler en nous les désirs qui ont leurs racines dans notre natureelle-même, afin de savoir quels désirs il faut ou non satisfaire. C’est pourquoi il faut classer les désirs.

B) La classification des désirs.

Épicure distingue trois sortes de désirs :
Les désirs naturels et nécessaires
les désirs naturels et non nécessaires ( désirs simplement naturels)
les désirs vains ( vides, sans objets, non naturels et non nécessaires).

Pour le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le bonheur
  • Le bonheur
  • Bonheur
  • Le bonheur
  • Le bonheur
  • Bonheur
  • Le Bonheur
  • Le bonheur

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !