Le bonheur

1682 mots 7 pages
La tradition philosophique occidentale oppose les optimistes, pour qui le bonheur comme "état de satisfaction totale" est possible (Spinoza, Montaigne, Diderot), voire facile (Épicure) et les pessimistes pour qui il est difficile (Rousseau), voire impossible (Pascal, Schopenhauer, Freud). D'autres comme Kant condamnent la recherche du bonheur (comme s'opposant à la morale) ou comme Nietzsche la critiquent comme une fuite devant le tragique de la réalité, lui préférant l'expérience de la joie.

Épicure (3eme s. av JC) [modifier]

Le bonheur est le plaisir en repos de l'âme (sérénité) qui naît spontanément de la satisfaction des besoins naturels et nécessaires, dont les deux plus importants sont, outre la sécurité et la santé, la sagesse et l'amitié. "Il est impossible d'être heureux sans être sage".

Blaise Pascal (1623-1662) [modifier]

"Tous les hommes recherchent d'être heureux.(...) C'est le motif de toutes les actions de tous les hommes. Et cependant, depuis un si grand nombre d'années, jamais personne, sans la foi, n'est arrivé à ce point où tous visent continuellement" Pensées (1670)

Baruch Spinoza (1632-1677) [modifier]

Toute l'Éthique de Spinoza est une explication du chemin pour se libérer de la souffrance due aux passions et à vivre dans le bonheur par plus de sagesse. "Le bonheur consiste à bien agir et être dans la joie".

Emmanuel Kant (1724-1804) [modifier]

Le bonheur est un thème que Kant a traité tout au long de son œuvre. De l’ensemble de ses écrits, il est possible de dégager une véritable doctrine kantienne du bonheur.
1 Qu’est-ce que le bonheur ? La notion même de bonheur pose d’abord un problème, car le contenu concret (empirique) en est impossible à cerner.
« Le concept de bonheur n’est pas un concept que l’homme abstrait de ses instincts et qu’il extrait en lui-même de son animalité, mais c’est une simple Idée d’un état, à laquelle il veut rendre adéquat cet état sous des conditions simplement empiriques (ce qui est

en relation

  • Bonheur
    3298 mots | 14 pages
  • Bonheur
    1914 mots | 8 pages
  • Le Bonheur
    4053 mots | 17 pages
  • le bonheur
    6450 mots | 26 pages
  • bonheur
    2985 mots | 12 pages
  • Le bonheur
    689 mots | 3 pages
  • bonheur
    5971 mots | 24 pages
  • Le bonheur
    2315 mots | 10 pages
  • Bonheur
    1062 mots | 5 pages
  • Le bonheur
    3167 mots | 13 pages