Le boss

Pages: 7 (1635 mots) Publié le: 28 novembre 2012
Peuplement de l'Océanie, faunes et flores[modifier]


Arbre à pain.


Le Taro, un tubercule comestible.
Le peuplement de l'Océanie n'a pas seulement été un mouvement humain. Il a aussi été un mouvement d'animaux et surtout de plantes, apportés par les colons, plus ou moins volontairement.
Les colons de la première vague n'ont pas eu d'influence notable. C'était en effet deschasseurs-cueilleurs qui n'avaient avec eux ni plantes, ni animaux domestiqués.
Les colons austronésiens de la seconde vague étaient par contre des éleveurs et des horticulteurs, et ont amené avec eux plantes et animaux. Beaucoup d'îles du Pacifique, très isolées, avaient une faune et une flore peu diversifiées. « Plus que d'atteindre les minuscules terres du Grand Océan, il était difficile d'y prospérer :elles étaient en effet dépourvues de presque tout. Ce sont bien les Polynésiens qui, en y transportant, sur dix mille kilomètres, plus de quatre-vingts plantes, les ont transformées en autant de « Nouvelle-Cythère »[16] ». Mais leurs prédécesseurs austronésiens s'y étaient déjà employés, en « talentueux horticulteurs. Ils ont ainsi commencé à enrichir les pauvres îles du sud-ouest du Pacifique,grâce aux végétaux transportés pendant des générations depuis l'Asie du Sud-Est et la Nouvelle-Guinée : ignames, aracées diverses, arbre à pain, canne à sucre[16] ». « Introduites par les hommes au fil de leurs voyages, la grande majorité des plantes pré-européennes sont originaires d'Asie du Sud-Est : le 'uru [52], le taro, le coco, le ufi[53], le mape, le ahi'a ou jambosier rouge, le pia[54], lacanne à sucre, la banane, la pomme cythère, le pandanus, le ti, le ti'a'iri, le 'ape [55] ».
Avec les plantes sont arrivés également des animaux, comme les poulets, un autre animal originaire du sud-est asiatique, avec les premiers mammifères. En effet, « il n'y a pas de mammifère autochtone en Polynésie. Tous ont été introduits volontairement ou non par l'homme. Le chien, le porc furent amenéspar les premiers Polynésiens au cours de leurs migrations avec, dans le fond de leurs pirogues, le rat[56] ».
Certaines introductions auront des effets négatifs. C'est ainsi que le dingo, introduit en Australie il y a 3 500 à 4 000 ans, a eu un impact semble-t-il néfaste à certains animaux australiens (comme ses concurrents potentiels, le thylacine (loup marsupial)[57] et le diable de Tasmanie),qu'il aurait contribué à faire régresser, voire disparaître.


Localisation des îles Cook, en Polynésie centrale, avec les traces des premières patates douces.
Si la quasi-totalité des plantes et animaux apportés par les Austronésiens viennent logiquement de leur région d'origine, l'Asie du Sud-Est[55], il existe une exception, la patate douce. Celle-ci est nettement d'origine sud-américaineou centre-américaine[40]. Pourtant, « des restes carbonisés de tubercule [...] ont [...] été découverts dans un sol d'habitat daté du Xe siècle à Mangaia (archipel Cook)[16] », et à l'arrivée des Occidentaux, le tubercule était un aliment très répandu à travers toute la Polynésie[55]. Cette exception atteste que de façon ancienne (avant même l'an mil), les navigateurs polynésiens ont touchél'Amérique du Sud et en ont ramené la patate douce.
Théories abandonnées[modifier]
La question du peuplement de l'Océanie a suscité dès la fin du XVIIIe siècle un certain nombre de théories, aujourd'hui abandonnées.
Le continent englouti[modifier]
L'une des premières explications donnée pour expliquer le peuplement de l'Océanie fut celle de l'existence d'un continent englouti, la « Pacifide »,pendant mythique de l'Atlantide. Selon cette thèse, les Océaniens seraient les descendants des habitants de ce continent aujourd'hui disparu duquel il ne subsisterait que quelques sommets émergés : les îles du Pacifique. Cette théorie est pour la première fois retrouvée chez le naturaliste de la troisième circumnavigation de James Cook, James Forster. Elle est par la suite reprise dans l'ouvrage du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Boss
  • Boss
  • Boss
  • Boss
  • Boss
  • Boss
  • Le boss
  • boss

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !