Le brevet

900 mots 4 pages
All is vanity

Charles Allan Gilbert est né le 3 septembre1873 à Hartford dans le Connecticut et mort le 20 avril1929. Gilbert est le plus jeune des trois fils de Charles Edwin Gilbert et Virginia Ewing Crane. Il se tourne très tôt vers le dessin, à cause d’une invalidité1. À seize ans, il étudie l’art avec Charles Noel Flagg, le portraitiste officiel du Connecticut et fondateur de la Connecticut League of Art Students. En 1892, il s’inscrit à l’Art Students’ League of New York, où il reste deux ans. Il passe ensuite une année en France et étudie avec Jean-Paul Laurens et Jean-Joseph Benjamin-Constant à l’Académie Julian à Paris Il a illustré des magazines, des calendriers, des affiches et a réalisé des livres .De retour de Paris, Gilbert s’installe à New York, où il commence une carrière d’illustrateur. Il publie plusieurs recueils de ses dessins .

Analyse :

Le sujet de cette image est la mort, la vanité et le temps qui se décompte. La valeur du cadre est constitué d'un gros plan ou de deux plans.
L'angle de vue est un angle plat.
La première chose qu'on voit en regardant ce tableau est une scène banale de la vie quotidienne. Ainsi , on peut y lire une scène réaliste puisque l'artiste, nous présente une femme , assise à sa coiffeuse et se regarde dans le miroir.
En s'éloignant un peu, on peut voir autre chose qu'une simple scène quotidienne et réaliste . En effet, avec du recul , le miroir se transforme en un crâne. Ainsi, frappé par l'étrange et la stupeur .Le spectateur voit donc deux images . Scènes réaliste et une scène fantastique se confondent pour produire une illusion visuelle.
L'artiste utilise ici le dessin à l'encre . L'ensemble alterne entre le noir et blanc et passe par une palette de gris .C'est donc un moyen de créer une atmosphère lugubre et pesante .Ainsi, les couleurs n'appellent pas à la légèreté de la scène réaliste mais corrobore l'aspect fantastique .Il y a une profondeur pour faire l'illusion du crâne. L'image parait

en relation

  • Brevet
    4121 mots | 17 pages
  • brevets
    1350 mots | 6 pages
  • brevet
    1317 mots | 6 pages
  • brevet
    1905 mots | 8 pages
  • brevet
    467 mots | 2 pages
  • brevet
    277 mots | 2 pages
  • Brevet
    5837 mots | 24 pages
  • Brevet
    1650 mots | 7 pages
  • Brevets
    528 mots | 3 pages
  • brevets
    464 mots | 2 pages