le burn out chez les soignants

Pages: 35 (8732 mots) Publié le: 7 décembre 2014
Docteur E.FELDMAN

Page 1

05/04/2013 - 1 -

LE BURN OUT DES SOIGNANTS
Parler de la souffrance des soignants, c’est tout d’abord énumérer quelques évidences.
« Enumérer », c'est-à-dire additionner des raisons qui font de ce métier un métier à risques.
Première évidence : on ne côtoie pas la souffrance, la maladie et la mort d’autrui, à longueur
de carrière, sans que cela produise deseffets.
Deuxième évidence : cette souffrance de l’autre, dont le soignant est le témoin n’est pas sans
écho dans l’histoire, passée, présente, et en tous cas à coup sûr future dudit soignant.
Pour ce qui est du passé, des études ont montré la fréquence de l’impact de l’histoire
personnelle ou familiale du soignant : que répare-t-il à longueur de journée de la souffrance de
l’autre certes,mais sans doute aussi d’une expérience douloureuse ancienne, personnelle ou
affective ? Expérience de la maladie pour soi même ou pour un proche…
Pour ce qui est du futur, quel soignant peut nier qu’il n’a pas parfois éprouvé d’être en avant
–première, dans l’exercice de son métier, de ce qui ne peut – à lui aussi – que lui arriver un
jour : l’accident de santé, la maladie, et bien sûr la mort ?Autrement dit, à la différence de nombre de métiers plus…objectifs (commerce, industrie,
tertiaire etc.) la subjectivité, sa richesse et ses douleurs, sont partie intégrante de l’exercice
de nos métiers, même si aujourd’hui la dimension scientifique tendrait à masquer (mais
sûrement pas à exclure) cette réalité profonde.
Sans se cantonner au pur affectif, le métier de soignant confronte àune multitude de
questions d’ordre éthique, moral, métaphysique même, que ne rencontre pas la population
des autres travailleurs. Un exemple l’illustrera : Quand quelqu’un traverse un deuil proche, il
dit souvent qu’il va reprendre le travail pour se sortir de sa rumination douloureuse…si ce
travail justement est neutre affectivement, voire positif (contact sociaux positifs) : commercial
parexemple. Evidemment il n’en va pas de même pour le soignant qui, lui, au travail,
retrouvera la souffrance de l’autre en écho douloureux à la sienne propre.
Autre évidence : c’est l’impact de la répétition des traumas rencontrés avec l’histoire de
nos patients : confrontation avec les misères, les drames, confrontation à des personnalités
mal structurées, aux demandes trop fortes.
Enfin, quedit-on quand on constate que « pour faire ce métier il faut avoir du cœur » ? ! !
Cela signifie, nous semble-t-il, que le patient attend toujours autre chose de son soignant que
la pure réparation de son « bobo ». Toujours. Ainsi fonctionne l’être humain. Il ne peut
jamais demander à l’autre quelque chose qui soit du pur besoin. Toujours, toujours, il y a un
au-delà de la demande : De mêmeque le nourrisson ne prend pas que le lait de sa mère,
mais sa mère en même temps, de même, donner un médicament obéit à la même
logique : le prescripteur est « pris » da ns le même mouvement : ça s’appelle le
transfert.
Voilà donc les risques – la liste pourrait s’allonger sans doute – inhérent au métier de
soignant.
Mais par les temps qui courent, il y a peut-être du nouveau.

DocteurE.FELDMAN

Page 2

05/04/2013 - 2 -

1) DESCRIPTION CLINIQUE DU BURN OUT
En français : « Le syndrome d’épuisement professionnel des soignants »
Ces travaux sont dus à des auteurs américains parmi lesquels : Freudenberger (1985), Pines
(1981), Buree, Schearer, Deszca et Lambert. Ils décrivent ce que nous appelons désormais le
burn out, ou syndrome d’épuisement des soignants. Il s’agit enrésumé d’un phénomène
d’usure interne chez les soignants qui s’engagent avec trop d’intensité, au point de nier leurs
propres besoins, ce qui aboutit à un appauvrissement intérieur. Tout ceci apparaît évidemment
progressivement, mais le burn out complet réalise une impasse existentielle intenable. Les
auteurs cités décrivent plusieurs phases de ce syndrome :
– tout d’abord, une phase...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Burn out
  • Burn out
  • Mon burn out
  • Burn out
  • Le burn-out
  • Burn out
  • Burn out
  • Le burn out

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !