Le capitalisme et ses effets

1189 mots 5 pages
Selon Karl Marx, le capitalisme implique-t-il nécessairement l’exploitation ? Expliquez.

Tout d’abord, avant de répondre à la question, nous devons savoir c’est quoi le capitalisme et l’exploitation. Le capitalisme est un système économique s’appuyant sur la propriété privée des moyens de production dans le but ultime de générer du profit et l’accumulation du capital. Sous ce système, on décrit une relation de travail généralisé entre le capitaliste (patron) et le travailleur (employé). L’exploitation est une situation jugée péjorative qu’un individu fait à l’encontre d’un autre individu afin de prendre avantage de ce dernier et d’en tirer une sorte de profit. Dans le contexte du travail, l’exploitation fait référence à lorsqu’un patron abuse de ses travailleurs pour en tirer une plus-value quelconque.

Après avoir bien défini les termes cruciaux de la question en litige précédente, nous pouvons maintenant répondre avec facilité et fiabilité. Selon Karl Marx, le capitalisme est bien et bel une exploitation qui est jugée à son tour d’immorale. Le capitalisme tire son profit par l’exploitation des travailleurs ce que Marx décrit comme la « plus-value ». En effet, le capitaliste achète « la force de travail » afin de satisfaire les besoins primaires de l’homme dans le but de renouveler sa force de travail, mais en échange le patron reçoit plus qu’il a payé pour ; « le travail ». La valeur de la force de travail correspond alors au temps de travail socialement nécessaire pour la reproduire. Au-delà de cette durée, ceci est considéré comme du surtravail, pendant lequel est créée la plus-value. Le rapport entre la plus-value et la valeur de la force de travail, c'est-à-dire entre la valeur qu’elle crée et la valeur qu’elle coûte au capitaliste, est le taux de plus-value, ou taux d’exploitation. Le taux d’exploitation peut s’accroître de deux manières : soit, en augmentant la durée totale de la journée de travail, ce qui donne la plus-value absolue et/ou, en

en relation

  • Forces et faiblesses capitalisme
    2667 mots | 11 pages
  • Forces et faiblesses du capitalisme
    2181 mots | 9 pages
  • Capitalisme américain
    2324 mots | 10 pages
  • Pour sauver la planète, sortez du capitalisme
    2730 mots | 11 pages
  • Comprendre le capitalisme
    8482 mots | 34 pages
  • Capitalisme
    3239 mots | 13 pages
  • Le capitalisme d'aujourd'hui est - il différent de celui d'hier
    2749 mots | 11 pages
  • Unité diversité des capitalismes
    1311 mots | 6 pages
  • Le liberalisme
    4377 mots | 18 pages
  • faut il craindre l extension du capitalisme financier aux pays en voie de developpement?
    1810 mots | 8 pages