le ceremonial de cour a versailles

Pages: 14 (3291 mots) Publié le: 7 décembre 2013
Le cérémonial de cour à Versailles vue par Ezéchiel SPANHEIM (1689)
Plan de l’exposée

I) La journée ritualisée
A) le lever
B) une journée type du roi

II) La Cour
A) le rôle du courtisant
b) une cour soumise au roi

III) un roi dominant
a) la nécessité d’être vue par tous
b) l’affirmation de son pouvoir
Introduction de l’exposée :

« A lui seul, il surpasse la plupart » est ladevise roi soleil, c’est une phrase qu’il aurait dit en parlant des courtisans et des gens du peuple lorsqu’il fit construire Versailles en 1622.

C’est d’ailleurs une devise qu’il impose à tous les courtisans dans son cérémonial de cour. Le texte que nous étudions est Le cérémonial de cour à Versailles vue par Ezéchiel SPANHEIM en 1689.

Il porte sur le cérémonial de la cour sous louis XIVvu par une personne extérieure à la cour ici Ezéchiel SPANHEIM, diplomate protestant et savant allemand à ce moment-là encore la Prusse.

Ce texte est donc un témoignage de la vie de cour et des interactions entre le roi et sa cour. C’est un point de vue extérieur au cérémonial et celui –ci devrait donc être objectif mais Ezéchiel SPANHEIM peut-il lui-même être objectif alors qu’il estprotestant et a donc une idée préconçue de cette cour qui il y a encore quelque année auparavant chassé les siens.

Malgré tout le cérémonial a Versailles est un ordre complexe d’action qui permet à tous de connaitre leur place dans la société qui pose notre problématique. Nous nous posons donc la problématique suivante :

La cour de Versailles, codifié par intérêt ?

Nous verrons toutd’abord en La journée ritualisée puis nous continuerons sur La Cour et le rôle des courtisans et nous finirons enfin par un roi dominant et la nécessite d’être vue pour appliquer son pouvoir.

I) la journée ritualisée :
a) le levée du roi :
Le lever du roi se fait en deux parties  et suis un cérémonial précis avec une hiérarchisation des entrée ordonné celons les humeurs du roi
Il y a le petitlever et le grand lever. Pour ses deux actions un rituel très précis est respecté.
Le petit lever se déroule de 7 heure30 à 8H00 le premier valet, qui a passé la nuit au pied du lit du roi, s’approche du lit et murmure : « Sire voilà l’heure ». Le Petit Lever commence, Suivaient les premiers chirurgiens qui examinaient le roi. Entrait le premier gentilhomme de la chambre du Roi, Il ouvrait lerideau du lit et s’inquiétait de la santé du roi avec « votre repos a-t-il était bon ». 6 personnes se trouvaient alors dans la chambre. Puis venait alors ou « l’entrée des familiers » quelques favoris qui jouissent des Grandes Entrées tel que les princes et princesse de sang ainsi les personnes qui avait l’honneur d’être convier a cette événement, Pénètrent successivement dans la chambre du Roiqui est lavé, peigné et rasé (un jour sur deux).Bas du formulaire Les officiers de la Chambre et de la Garde-robe entrent à leur tour pour le Grand Lever durant lequel le Roi est habillé et déjeune d’un bouillon. Seuls les personnages les plus importants du royaume qui sont admis à observer ce cérémonial. On estime à une centaine le nombre habituel des assistants, tous masculins.
Et commençait legrand levée Entrée alors le médecin et le chirurgien ordinaire, l’intendant et le contrôleur de l’argenterie, le premier valet de la garde-robe, les gentilshommes titulaires de « brevet D’affaires ». Le roi s'installait sur sa « chaise d'affaire », le barbier achevait de le peigner et de lui ajuster sa perruque du lever, moins haute que celle de la journée. Louis XIV avait de très beauxcheveux, mais à partir de 35 ans, il dut se résoudre à porter la perruque. Néanmoins, il refusait qu’on les lui coupe entièrement. Des fenêtres pratiquées dans la perruque permettaient de mêler les vrais aux faux cheveux sans qu’il n’y paraisse. Monsieur Binet, le perruquier du Roi, créa de si extravagantes que naquit l’expression « avoir une drôle de binette ». Les perruquiers avaient alors des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Complot a versailles
  • Complot à versailles
  • Cour d'appel versailles 11février 2004
  • Complot a versaille
  • Complot A Versaille
  • VOLTAIRE : L'INGENU : CHAPITRE 9 : ARRIVEE DE L'INGENU A VERSAILLES, SA RECEPTION A LA COUR (COMMENTAIRE COMPOSE)
  • Architecture et arts à versailles
  • complot a versailles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !