Le cinèma à la belle époque

758 mots 4 pages
Le cinéma
1880-1914

Introduction: L'industrie du cinéma a été fondée pendant La Belle Époque. Les premiers pionniers sont les frères Lumière, Georges Méliès, Charles Pathé et Léon Gaumont. C'est le 28 décembre 1895 à Paris au salon indien du Grand Café qu'eux lieu la première vue payante des images prises par le cinématographe de Lumière. 1885, la naissance du cinèma
Louis et Auguste Lumière qui viennent de déposer le brevet du cinématographe font la démonstration de leur invention devant un parterre de scientifiques. Cette boîte munie de lentilles projette des photographies animées. Ils organisent une projection "corporative" dans les locaux de la Société d'encouragement à l'industrie nationale à Paris le 22 mars 1885 . Le film présenté se déroule à Lyon intitulé "La sortie des usines Lumières constitue le premier film de l'histoire .. Il s’agit donc également du premier film publicitaire. Ces films représentaient des petites scènes de la vie quotidienne d'un bourgeois, et rien de plus. En fait, l'intérêt de Lumière n'était pas pour les films eux-mêmes, mais plutôt pour la vente du cinématographe. Les films suivant qui ne dépassent pas 1 minutes en raison de la taille de la bobine, montrent des scènes familiales comme chacun fait chez lui quand il a une caméra : Le goûter de bébé, la famille Lumière jouer aux cartes, …Le 28 décembre1895 l'invention des frères Lumières est présenté au public lors d'une projection payante au Salon Indien, dans le sous-sol du Grand Café, boulevard des Capucines à Paris. 33 spectateurs sont présents dans la salle pour assistés médusés à la diffusion de d'un dizaine de courts-métrages dont, "La sortie des usines Lumière", "L'arroseur arrosé" et "Entrée en gare du train de la Ciotat". Une des 2 images que je vais vous faire passer est le programme d’une projection publique au Salon Indien du Grand Café à Paris en 1895. Malgré-lui, Lumière a créé l'idée de la séance payante pour le cinéma. Il a aussi créé une façon de

en relation

  • la belle époque
    1331 mots | 6 pages
  • La belle epoque
    708 mots | 3 pages
  • La france à la belle époque
    321 mots | 2 pages
  • Le rayonnement culturelle de paris a la belle epoque
    2001 mots | 9 pages
  • Paris à la belle epoque, une ville en plein transformation
    886 mots | 4 pages
  • Paris à la belle epoque
    2192 mots | 9 pages
  • Les français et la belle époque
    728 mots | 3 pages
  • georges melies
    996 mots | 4 pages
  • Synthèse belle epoque
    1404 mots | 6 pages
  • La france de la belle epoque : entre dynamisme et stagnation
    1286 mots | 6 pages