Le cinéma d'horreur espagnol

Pages: 12 (2761 mots) Publié le: 15 avril 2011
L'HORREUR VENUE D'ESPAGNE

Réalisateur talentueux ayant, après 3 courts métrages bluffants aux concepts d'une richesse rare et à la mise en scène brillante, accouché de l'excellent Abandonnée, Nacho Cerda est le dernier d'une vague de réalisateurs venant d'Espagne ayant un penchant tout particulier pour l'horreur et le surnaturel. Portant un nouveau regard sur un genre qu'ils transcendent defilms en films, ces réalisateurs sont devenus si influents que chacun de leurs longs métrages, s'ils ne sont pas financés par des fonds américains et tournés en anglais, se voient systématiquement octroyer un remake au pays de l'oncle Sam. Petit tour d'horizon de ces génies de la peur hispaniques.
[pic]

ALEX DE LA IGLESIA
Né en 1965, Alex de la Iglesia a toujours été passionné par la bandedessinée, l'un de ses premiers courts métrages comprenant même un enfant habillé en Batman. Rien d'étonnant donc à ce que son premier film, Action Mutante, mette en scène des mutants dégénérés s'embarquant dans un braquage qui va virer au règlement de compte intergalactique. Sanglant et déviant, le film porte également une autre marque caractéristique du réalisateur : un humour sadiqueparticulièrement décapant. Un humour qui donnera d'ailleurs à son second film, Le Jour de la bête un ton bien particulier qui va révéler le metteur en scène aux fans de films d'horreur. Narrant les péripéties d'un prêtre persuadé que le meilleur moyen de rencontrer le diable est de commettre le plus de péchés possible, celui-ci va passer son temps à voler les mendiants en les poussant dans les escaliers, écouterdu métal (la musique du démon) et finalement kidnapper un télé-évangéliste afin d'empêcher la naissance de l'antéchrist, prévue pour le jour même. Comédie déjantée s'il en est, Le jour de la bête n'oublie pas de semer ici et là les éléments d'une diablerie préoccupante, jusqu'à un final jouant avec succès sur le mode de la suggestion parsemée d'images d'Epinal. Fort de ce succès critique etpublic, le réalisateur ira chatouiller d'autres genres (le road movie hardcore avec Perdita Durango, la comédie perverse avec Le crime Farpait et Mes chers voisins, ou encore le western avec 800 balles), mais ses films resteront empreints de cette mise en scène lugubre laissant présager quelque chose de pas très net dans les coulisses. On attend d'ailleurs avec impatience le futur Crimes à Oxford pourlequel l'auteur a réuni un casting de tous les diables (John Hurt, Elijah Wood, Leonor Watling ou encore Dominique Pinon).

[pic]

ALEJANDRO AMENABAR
Rares sont les réalisateurs qui, en l'espace de deux films, arrivent à devenir cultes. Alejandro Aménabar est de ceux là. Grâce à Tesis (un polar intelligent ayant les snuff-movies pour sujet) et plus particulièrement grâce à Ouvre les yeux, filmmêlant rêve et anticipation survolé d'une aura impalpable et dérangeante (et co-écrit avec son collègue Matéo Gil (Jeu de Rôles), une autre figure montante de ce cinéma hispanique responsable des scripts de La méthode, Tesis ou Ouvre les Yeux), le réalisateur s'est rapidement fait un nom et s'est vu ouvrir les portes du tout Hollywood, alors que ce dernier film a été remaké par Cameron Crowe,avec rien de moins que Tom Cruise dans le rôle principal (Vanilla Sky, donc). Un remake qui lui a d'ailleurs permis de monter son propre projet, Les Autres, une histoire de fantômes au point de vue malin avec Nicole Kidman et Christopher Eccleston. Par respect pour ceux n'ayant pas vu le film, nous n'en dévoilerons pas la fin, mais soulignons juste que la maestria tant narrative que visuelle aveclaquelle le réalisateur met en abîme ses personnages force le respect. Restant dans le sujet de la mort, il s'intéressera finalement à travers son Mar Aldentro à la vie de Ramon Sanpedro, un ancien marin désormais quadraplégique se battant pour son droit à l'euthanasie, tout en inspirant les autres à profiter de la vie. Une oeuvre poignante qui prouve que le genre mène à tout.

JAUME BALAGUERO...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cinema d'horreur
  • Le cinéma d'horreur dans les années 2000
  • Cinéma espagnol
  • Histoire du cinema espagnol
  • histoires d'horreur
  • Le film d'horreur
  • Cinéma
  • cinema

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !