Le cinema francais

Pages: 9 (2001 mots) Publié le: 9 avril 2013
Le cinéma français dans le nouveau siècle


Le cadre économique


« L’exception culturelle » est une expression d’origine française qui a fait le tour du monde au cours des années 90. Il s’agissait d’exclure de l’application des règles du libre-échange les œuvres porteuses d’identité culturelle, au motif qu’elles ne pouvaient être réductibles au statut de marchandise ordinaire.Cette action avait pour visée de maintenir les systèmes juridiques nationaux d’organisation et de protection du secteur cinématographique et audiovisuel, face à la pression exercée par la mondialisation des marchés et la remise en cause annoncée de la compétence des Etats-Nations au profit de vastes zones régionales de libre-échange.

Le marché cinématographique français est l’un des raresqui échappe à la domination écrasante du cinéma hollywoodien et au raz de marées de la dizaine de blockbusters qu’il distribue chaque année sur tous les écrans de la planète grâce à l’efficacité de son marketing.
Jusqu’au début des années 80, la part de marché du cinéma français se maintient aux alentours de 50%, puis c’est le décrochage, avec un niveau moyen compris entre 30 et 40% et un pointbas à 27, % en 1986. Malgré ce déclin relatif, le cinéma français constitue une exception dans le monde par la résistance qu’il oppose à une domination hollywoodienne souvent considérée comme irrésistible, et grâce à un système de régulation qui est devenu une référence pour tous les pays qui aspirent à mettre sur pied une alternative de production et de distribution du cinéma
viableéconomiquement.

Après une année 2000 décevante pour la part de marché (28, 5 %), l’année suivante 2001 démontre que le cinéma français est capable de reconquête sur son propre territoire, en s’appuyant sur une certaine diversité de productions. Il s’adjuge une part de marché de 41,5% qui n’avait pas été atteinte depuis 1986, grâce à des comédies populaires telles que La Vérité si je mens 2 ou LePlacard, mais aussi des films de genres tels Le Pacte des loups ou Yamakasi, sans oublier Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, film au succès exceptionnel, en France et dans le
monde.

Le lancement des blockbusters lancés à grand renfort de promotion connaît quelques défaillances. En 2002, en dépit de son affiche et de ses Oscars, Chicago n’a pas dépassé 1,2 millions d’entrées en France et se situe àla 36° place du box-office, loin derrière Etre et avoir de Nicolas Philibert (1,8 millions d’entrées. C’est en effet le type de distribution des films qui déterminent souvent les chances qu’on leur accorde de rencontrer le public.
Si l’on se reporte aux années 2004 et 2005, les parts de marché des films français et américains évoluent autour de 36 à 38 % pour les films français et de 46 à 47 %pour les films américains. On voit donc que cette résistance de la production nationale reste assez fragile.

La fréquentation cinématographique en France résiste également à la spirale du déclin inéluctable. Dans les années 70, la fréquentation en salle tournait autour de 180 millions de spectateurs; la remontée éphémère du début des années 80 n’a fait que précéder une chute brutale. On passe de202 à 116 millions d’entrées entre 1982 et 1992. Dans les années 2000, la fréquentation remonte. Elle atteint 175, 5 millions de spectateurs en 2005 et 188, 5 millions en 2006.

Cette remontée s’explique par deux phénomènes qui caractérisent la réforme de l’exploitation dans les quinze dernières années : la modernisation du parc de salles et le développement des multiplexes d’une part, lacréation d’une carte d’abonnement créatrice de fidélité, d’autre part.

Le premier multiplexe français de 12 salles et 2650 fauteuils est ouvert par Pathé en 1993. Cinq ans plus tard, on en compte 45 sur le territoire français. Fin 2004, un réseau dense de 109 multiplexes accueille plus de 80 % des entrées. C’est une révolution complète dans l’organisation de l’exploitation alors dominée...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cinéma français
  • Le cinema francais
  • Le cinéma français
  • Le cinema francais
  • La diffusion du cinéma français
  • Communication du cinéma français
  • Le cinéma français connaît-il la crise?
  • Le cinéma français dans les années 10

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !