le classicisme

2075 mots 9 pages
Le classicisme
Définition
Le terme « classicus » désigne en latin la classe la plus fortunée de la société. Par glissements successifs, le terme a désigné la dernière classe des auteurs, c’est-à-dire les écrivains de référence, ceux qu’on étudie dans les classes. C’est à partir de ce sens que le mot a été utilisé pour désigner d’une part les auteurs de l’Antiquité dignes d’être imités et d’autre part les auteurs français du xviie siècle qui ont développé un art de mesure et de raison en défendant le respect et l’imitation des Anciens. Le terme de classicisme est utilisé pour la première fois par Stendhal en 1817 pour désigner les œuvres qui prennent pour modèle l’art antique par opposition aux œuvres romantiques.

Le classicisme est un mouvement littéraire et artistique qui se développe en France, et plus largement en Europe. Au sens strict, le classicisme représente la période de la littérature et de l'art français qui s'étend de 1661 à 1685. Tandis que, pour les autres arts, la période est moins strictement définit, elle s’étend du XVIème siècle au début du XVIII siècle, mais qu’elle soit évidemment plus concentrée dans la deuxième moitié du XVIIème siècle. Par ailleurs, le classicisme se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent un idéal s’incarnant dans l’« honnête homme » et qui développent une esthétique fondée sur une recherche de la perfection. Le classicisme est le point de confluence de réflexions d'écrivains occupés par des convictions morales et esthétiques communes.

En France et ailleurs
En France, la période située entre 1661 et 1885 correspond à la toute-puissance de la monarchie absolue, sous Louis XIV. Ainsi, on peut remarquer que ce mouvement est simultané à un moment de l'histoire où le gouvernement est à l'apogée de sa puissance.
Par ailleurs, de nombreuses œuvres du XVIIème siècle ont été écartées par les partisans du classicisme car elles ne répondaient pas aux normes classiques. Le terme baroque a

en relation

  • classicisme
    2982 mots | 12 pages
  • Le classicisme
    4917 mots | 20 pages
  • La classicisme
    319 mots | 2 pages
  • Le classicisme
    253 mots | 2 pages
  • Classicisme
    331 mots | 2 pages
  • Classicisme
    571 mots | 3 pages
  • CLASSICISME
    1771 mots | 8 pages
  • Le classicisme
    450 mots | 2 pages
  • Le classicisme
    306 mots | 2 pages
  • Classicisme
    977 mots | 4 pages