Le clonage

357 mots 2 pages
PLAN

Thème : Le clonage de l’espèce humaine

Intro : Est-il nécessaire d’interdire les recherches scientifiques sur le clonage ?

Développement : 1- Sans identité 2- Le clonage pour combler un manque 3- Un simple moyen

Ouverture : L’Eugénisme n’est-il déjà pas une sorte de clonage ?

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Le clonage de l’espèce humaine
Est-il nécessaire d’interdire les recherches scientifiques sur le clonage ?

Selon moi le clonage n’est pas un acte d’humanisme car lorsque l’on clone une personne, elle est totalement identique à l’autre, elle n’a pas d’identité au nom de la loi, elle ne peut donc pas se faire une place au nom de la société et ne peux pas se sentir unique. De plus, comme il est né scientifiquement, le clone n’a pas de propre famille.
Certaines personnes pourraient utiliser le clonage pour combler le manque de leur enfant ou d’un proche décéder. Un clone ne pourra pas remplacer l’amour et les sentiments d’un enfant biologique. Il sera physiquement identique mais pas moralement.
Imaginons, par exemple, la situation où un couple perd un enfant, et le clone. Le clone souffrira de problèmes d’identité. Il perdra son sentiment d’unicité lorsqu’il verra qu’il est identique à celui qu’ils ont perdu.

D’autres se clonerait eux même pour en quelque sorte avoir une vie eternel en faisant naitre un clone juste pour un remplacement d’organe (The island_film). Faire vivre une personne pour la tuée je trouve que cela va à l’encontre de la dignité humaine. On ne doit pas utiliser un humain comme un simple moyen. On doit le respecter dans toute son intégrité, tel qu’il soit.
Certaines personnes pourraient aussi être clonés afin d’être utilisés comme soldats ou esclaves. Cela n’aura aucunes conséquences puisque un clone n’a pas d’identité donc il n’existe pas au nom

en relation

  • Clonage
    2013 mots | 9 pages
  • Le clonage
    993 mots | 4 pages
  • Le clonage
    1434 mots | 6 pages
  • Le clonage
    413 mots | 2 pages
  • Clonage
    303 mots | 2 pages
  • Clonage
    462 mots | 2 pages
  • clonage
    447 mots | 2 pages
  • Le clonage
    2986 mots | 12 pages
  • Le clonage
    1117 mots | 5 pages
  • Clonage
    599 mots | 3 pages