Le colisée

1131 mots 5 pages
CHEVRET N’DOYE
Warren
3eB

LE COLISEE DE SON ORIGINE JUSQU'A NOS JOURS

Page 2 : I- INTRODUCTION : La construction du colisée : Origine et Description
Page 4 : II- Le colisée au fil du temps III- Conclusion : Le colisée de nos jours
Page 5 : Bibliographie

I- La construction du colisée

Origine :
En 72 après J.C., l’empereur Vespasien ordonna la construction du Colisée, pour gagner la sympathie et le soutien du peuple romain. Elle fut continuée par ses deux fils Titus et Domitien, et se termina en 82 après J.C..
Le Colisée s’élève à l’extrémité de l’ancien Forum romain, entre les collines de l’Esquilin, du Palatin et du Caelius.
Pendant l’Antiquité, on l’appelait « Amphithéâtre Flavien », du nom de la dynastie de ses trois constructeurs. Ce n’est qu’au Moyen-Age qu’on l’appella « Colisée ». Il ya deux hypothèses pour expliquer l’origine de ce nom : - ou bien à cause de l’énormité du bâtiment, appelé colosse (colosseo).
- ou bien à cause de l’immense statue de Néron, appelée colosse (colosseo) située à côté de l’amphithéâtre.

Description :
Le Colisée présente 4 étages. Les trois premiers sont portés par des colonnes de formes différentes. Le quatrième étage est un mur percé de fenêtres. Au sommet, des excroissances servaient à soutenir le velarium, une immense voile manœuvrée par des marins, qui servait à protéger les spectateurs du soleil.

A l’intérieur, les gradins étaient organisés de façon à distinguer les différentes classes sociales : le 1er niveau accueillait l’Empereur et le Sénat, le 2e l’aristocratie, et le 3e lui-même divisé, était pour le peuple.
L’arène était en fait un plancher de bois recouvert de sable qui absorbait le sang couvrant des galeries souterraines appelées « hypogée ».
Les hypogées étaient reliés par des tunnels souterrains à un certain nombre de points en dehors du Colisée. Les animaux et leurs dresseurs pouvaient rejoindre par un tunnel les écuries

en relation

  • Le colisée
    8349 mots | 34 pages
  • Le colisée
    529 mots | 3 pages
  • Le colisée
    623 mots | 3 pages
  • Colisée
    352 mots | 2 pages
  • colisée
    1203 mots | 5 pages
  • Colisée
    3052 mots | 13 pages
  • Colisée
    409 mots | 2 pages
  • Le colisée
    369 mots | 2 pages
  • Le colisée
    791 mots | 4 pages
  • Le Colisee
    362 mots | 2 pages