Le comique, au delà du rire, une réflexion

Pages: 7 (1690 mots) Publié le: 6 avril 2010
Hourquet Devoir type bac : 1/03/10
Cécile Français
1ère ES 1
Question sur le corpus : Ce corpus est composé de trois textes tout trois extrais de pièce de théâtre (comédie).
Le deuxième texte est un extrait de la pièce L’ile des esclaves de Marivaux écrite en 1725, ce moment se situe dans l’acte I. Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux ,né en 1688 & mort en 1763, pluscommunément appelé Marivaux, est un journaliste, auteur dramatique et romancier français.
La pièce de Molière est donc plus ancienne que les deux autres mais ces trois textes sont à propos d’une maître et de son valet. A travers leur manière d’écrire & dont ils ont fait exprimer leurs personnages, les auteurs ont exprimé la relation valet-maître. C’est ce que nous allons analyser.
Dans la pièce deMolière, le maître tutoie son valet alors que le valet le vouvoie tout comme dans celle de Marivaux. Dans la troisième, on peut voir que le maître tutoie aussi mais que le valet lui parle de son maître à la troisième personne. Les trois pièces sont donc semblables sur les politesses faites entre les deux personnages. Sur ce point, le maître est supérieur au valet.
Dans les trois pièces, lesvalets s’adressent à leur maître avec des substituts qui valorisent leur supériorité tel que « Monsieur » pour Molière & Marivaux ou « Monseigneur, votre Excellence » pour Beaumarchais. Les maîtres eux mettent en évidence l’infériorité des valets avec des substituts tels que « Maître Sôt » pour Molière et Le Comte de Beaumarchais qualifie son valet de « Paresseux, dérangé ». L’expression de lahiérarchie sociale est la même sur les paroles échangés pour ces deux pièces alors que dans celle de Marivaux, on remarque que le maître se soumet plus à son valet & devient à un même statut social que lui voir inférieur, il s’adresse à son valet en disant « Cher Arlequin ».
La hiérarchie sociale se manifeste encore dans Molière à travers la maîtrise du langage. Dès la première phrase, on voit que DomJuan donne la permission de parlait à Sganarelle et plus tard on voit à nouveau que Sganarelle parle de permission de son maitre sur lui. De plus, la maîtrise du langage est aussi au maître car il coupe la parole à son valet. Or, dans les deux autres pièces, les valets ne sont pas autant soumis à leur maître, ils s’en moquent même. Dans l’Ile des esclaves, Arlequin bien que respectueux montre bienà Iphicrate qu’il rigole de sa situation. Dans l’histoire, l’esclave se libère alors que le maître lui risque la mort. Mais on voit bien que la situation et la relation maître-valet a évoluer par rapport à avant car ils évoquent le passé dans lequel Arlequin exprime leur ancienne relation. Dans Le Barbier de Séville, on voit aussi que Figaro se moque de son maître le Comte car il ne lui racontepas tout à fait pourquoi il est revenu & son histoire, il le laisse poser des questions. Dans Dom Juan, le valet tente de se faire conseiller de son maître mais fur à mesure qu’il dit ce qu’il pense il se justifie et ne s’adresse pas réellement à son maître.
Pour conclure, on peut remarquer que la relation valet-maître n’est pas la même dans toutes les pièces, dans celle de Molière nouspourrions la qualifier de normal alors que dans les pièces de Beaumarchais et Marivaux, les valets se rebellent.
Dissertation Lorsqu’une envie d’évasion nous prend, il nous parait alors normal d’avoir envie de rire. Cela est une manière de s’accorder du bon temps, de nous divertir... Le théâtre n’est-il pas un lieu d’imagination et de folie ? Allez voir une comédie est donc parfait pour pouvoirrire et s’évader de la vie quotidienne.
Il est vrai que la comédie au théâtre est propice à la détente, mais comment cet intérêt du spectateur nait-il ? Et néanmoins, est-ce là la seule fonction de la comédie ? Ne doit-on pas trouver un sens plus profond à tout ce rire ?
Nous allons donc voir dans un premier temps la fonction première de la comédie avec dans une première partie les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rire au dela des difference
  • Quelle est la place du rire et du comique dans la pièce?
  • Le comique, facteur du rire
  • le comique ne ser-il qu'à faire rire
  • Le comique sert-il qu'a faire rire?
  • Les aspects comiques ne servent ils qu'à rire
  • Le comique ne sert-il quèà faire rire,
  • Le comique ne sert il qu'à faire rire ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !