le commerce extérieure au Maroc

632 mots 3 pages
Introduction
Actuellement, le phénomène de la mondialisation se poursuit : libéralisation des échanges entre les États, qu'il s'agisse de biens, de services ou de capitaux ; possibilité donnée aux entreprises de s'implanter librement dans les pays où elles le souhaitent.Cette ouverture économique induit des effets sur le développement des États qu'il est intéressant d'analyser pour en montrer l'impact.Dans une première partie, nous présenterons les avantages de la mondialisation en matière de réduction des inégalités de développement. Dans une seconde partie, nous déterminerons les problèmes que connaissent certains pays.
I. La mondialisation, facteur de réduction des inégalités
La mondialisation a pour corollaire la délocalisation d'entreprises vers des pays à faibles charges salariales comme les pays d'Asie (Chine), d'Amérique latine (Brésil) ou d'Afrique (Tunisie). De fait, ces entreprises s'installent dans des pays en développement, ce qui crée de la richesse et de l'emploi. Dans ces conditions, le niveau de vie des habitants augmente. De plus, les transferts de technologie qui résultent de ces implantations d'entreprises constituent un élément substantiel du développement, car ils engendrent une amélioration du système économique. Avec la multiplication des échanges, les pays producteurs vendent des matières premières et de l'énergie à des prix quelquefois très élevés. Ils disposent ainsi de ressources qu'ils investissent dans leurs activités économiques et se développent. Les échanges de personnes au potentiel développé (ingénieurs, techniciens, étudiants, financiers, managers, etc.) et les implantations de campus à l'étranger, qui permettent de perfectionner le système d'enseignement, créent des synergies favorables au développement.Du point de vue du consommateur, le libre-échange donne accès à un choix plus large de biens et de services. De même, une concurrence plus intense entraîne une baisse des prix et par conséquent une hausse du pouvoir

en relation

  • Commerce extérieure au maroc
    3104 mots | 13 pages
  • Politique commerciale
    2093 mots | 9 pages
  • enviro 1
    2617 mots | 11 pages
  • Politique commerciale
    412 mots | 2 pages
  • Nature et mesures des echanges internationaux : aperçu général et étude du cas marocain
    15187 mots | 61 pages
  • Politique commerciale du maroc
    472 mots | 2 pages
  • Département fédéral des affaires étrangères dfae
    6549 mots | 27 pages
  • commerce extérieur marocain
    18628 mots | 75 pages
  • brochure commerce bat
    5896 mots | 24 pages
  • Gestion financiere
    5689 mots | 23 pages