Le compagnon

2770 mots 12 pages
Le Compagnon

V∴ M∴, vous tous mes FF∴

Qu'est-ce qu'un compagnon et pourquoi compagnon ? Je mets à part la joie et aussi la fierté d'avoir été admis compagnon et après ce passage, oh! combien symboliquement et intellectuellement fort, la réflexion dans le calme agrémentée de quelques bonnes lectures instructives m'ont amené à cette planche que je vous présente ce soir. Rendez-vous compte, le compagnon, en ancien français « Compain » est celui qui partage son pain avec quelqu'un. Cette merveilleuse définition simple, humble représente à mes yeux l'exemple premier de la Fraternité Universelle. «Je n'ai presque rien si ce n'est ce morceau de pain à partager avec toi». Lorsqu'il ne reste plus que çà, c'est un peu de soi-même que l'on donne en partage à l'autre. Si cela peut être considéré de nos jours, pour certains, comme une manifestation symbolique, il n'en reste pas moins toute la grandeur du geste dans un esprit Humaniste. Mais le compagnon est aussi celui qui accompagne l'autre ou les autres pour un temps ou pour longtemps. Il est souvent celui qui conseille et soutient, qui doit donner l'exemple en bon compagnon qu'il est. A plusieurs, ils peuvent être compagnons de misère ou compagnons de la libération ; Compagnons d'arme ou de la Liberté. Il faut reconnaître que parfois le choix n'est pas facile entre celui ( ou celle) qui sera de bonne ou mauvaise compagnie. Dans un couple, il y a une compagne et un compagnon qui partagent tout ce qu'il y a de bon et de moins bon dans leur vie en commun ; mais cette notion de partage est l'essence même de l'harmonie et de l'amour. Il n'y a de bonne compagnie qu'entre des gens qui s'aiment bien, se comprennent, s'estiment et se respectent. Voyez dans les compagnies théâtrales ou de musique, cette ambiance d'amis, de copains, dont l'immense plaisir de jouer ensemble est un vrai symbole de camaraderie, d'amitié et de Fraternité. Pour clore sur les « compagnies » (que l'on appelle ainsi) à l'effectif variable suivant

en relation

  • Antigone
    294 mots | 2 pages
  • ruy bals acte 3 scène 5
    562 mots | 3 pages
  • Jeu d'entreprise
    1229 mots | 5 pages
  • Economie des organisations
    4111 mots | 17 pages
  • La boita à merveilles
    994 mots | 4 pages
  • Rapport de stage tci
    1965 mots | 8 pages
  • Dissert
    1846 mots | 8 pages
  • Dissertation détaillé sur le théâtre antique
    2632 mots | 11 pages
  • Hiram avait-il des torts?
    1332 mots | 6 pages
  • le tablier de compagnon
    1553 mots | 7 pages
  • Question de synthèse sur les aveux au théatre
    841 mots | 4 pages
  • Situation d'accompagnement
    6249 mots | 25 pages
  • Louise labé, sonnet pour louise labé
    884 mots | 4 pages
  • hernani
    286 mots | 2 pages
  • hernani
    286 mots | 2 pages