Le complexe de stockholm

401 mots 2 pages
L'expression « syndrome de Stockholm » a été inventée par le psychiatre Nils Bejerot en 1973.
Ce comportement paradoxal des victimes de prise d'otage fut décrit pour la première fois en 1978 par le psychiatre américain Frank Ochberg, en relation avec un fait-divers qui eut lieu en cette même ville. Sur le point d'etre arreté, un homme qui avait voulu dévaliser la banque avait pris en otage trois employées.
Apres plusieurs jours, il s'était finalement rendu aux autorités mais, lors de son procès, aucune employées n'avait voulu témoigner contre lui et l'une d'entre elles l'a épousé.
Un autre expemple tout aussi impressionant est celui du train en campagne néerlandaise. Le train avait été pris en otage par des indépendantistes (partisan de l'indépendance politique) moluquois qui menacaient de tuer une personne par jour si leurs revendications n'etaient pas rencontrées. Le jour venu d'une des exécutions, Gerhart Vaders a été désigné et il a demandé à laisser un message à sa famille qu'il a dicté au chef des ravisseurs et c'est quelqu'un d'autre qui a été tué.
Le syndrome de Stockholm est donc un attachement réciproque entre ravisseurs et otages et il est du à la tension extreme que les deux parties ressentent puisque les deux sont en danger de mort.
Pour moi, ce syndrome et ces deux faits-, répondent à plusieurs questions, par exemple à " Peut-on avoir une relation normale après un traumatisme?" et la réponse est oui. Ces personnes qui se sont mariés après les prises de d'otages prouvent que c'est possible et que l'amour peut apparaitre de différentes facons, à différents moments et sous différentes formes. Ceci répond aussi "oui" à la question " Peut- on aimer quelqu'un que l'on connait à peine?" car plusieurs cas montrent que c'est tout à fait possible et que l'amour peut naitre subitement avec des personnes qui ne se connaissent pas.
Et comme dernière question, et pour moi la plus importante,j'ai choisi : "L'amour a t-il des limites?".

en relation

  • Ville entre utopie et reqlite
    7607 mots | 31 pages
  • Tfe sur la soumission
    3829 mots | 16 pages
  • Abc sommet de la terre
    1892 mots | 8 pages
  • Tpe energie renouvelable dans les villes
    6566 mots | 27 pages
  • Raoul nordling entre. l'allemagne et la france
    1984 mots | 8 pages
  • Fiche descartes
    1204 mots | 5 pages
  • Développement durable
    1881 mots | 8 pages
  • Du d veloppement au d veloppement durable
    1026 mots | 5 pages
  • L'oeuvre de camus
    1157 mots | 5 pages
  • Etude de cas événementiel : kiotis
    4336 mots | 18 pages