: Le concept de rationalité est il pertinent ?

4837 mots 20 pages
Nom Prénom PERROT Jean Luc
Adresse postale 130 chemin d’en Bernard 74380 Cranves Sales
Date d’envoi : 06/12/09
Nombre de caractères :24 695

Devoir 3 : Le concept de rationalité est il pertinent ?

L’éclatement des bulles financières et immobilières et la crise économique qui s’en est suivi ont entraîné des conséquences extrêmement préjudiciables sur l’activité et la croissance .De nombreuses voix se sont élevées pour se demander si le système économique n’était pas devenu incontrôlable,si il n’avait pas perdu la raison,si il n’était pas devenu fou. Pour tenter d’analyser la complexité du fonctionnement d’une économie gravement perturbé par une crise qualifiée de majeure ,il faut en effet raison garder. C’est pourquoi il est essentiel de s’ appuyer sur le concept majeur sur lequel se fonde le modèle économique dominant de nos économies de marché,le concept de rationalité économique. L’intérêt de se poser la question de sa pertinence est une condition préalable à toutes tentatives d’explications et de recherches de solutions à ce que nous subissons actuellement. De la notion de raison et de son étymologie latine »ratio »découle l’hypothèse de rationalité .Ce terme s’applique à ce qui est conforme au bon sens et à l’utilisation de la meilleure méthode pour atteindre un objectif. M.Allais (prix Nobel 1988) disait : « Un homme est réputé rationnel s’il poursuit des fins cohérentes avec elles même et s’il emploie des moyens appropriés aux fins poursuivies ». Ce concept de rationalité se situe à la croisée de diverses disciplines comme les sciences économiques,la sociologie, la psychologie et la philosophie.
Appliqué à l’économie il constitue un paradigme essentiel qui a servi d’hypothèse centrale à la plupart des théories depuis l’origine de cette science .Il décrit et explique le comportement des agents économiques cherchant à optimiser leurs intérêts en fonction des différents

en relation

  • Dissertations
    2124 mots | 9 pages
  • Théorie de la firme
    795 mots | 4 pages
  • La rationalité limitée dans la prise de décisions
    2140 mots | 9 pages
  • Peut-on vivre sans philosophie
    465 mots | 2 pages
  • Apport des théories de la firme au contrôle de gestion
    4599 mots | 19 pages
  • « L’analyse stratégique des organisations
    2532 mots | 11 pages
  • N'y a-t- il de rationalite que scientifique ?
    1891 mots | 8 pages
  • Les vérités universelles existent-elles?
    322 mots | 2 pages
  • Analyse
    2757 mots | 12 pages
  • Acteur et systéme
    3773 mots | 16 pages