Le concubinage

483 mots 2 pages
LE CONCUBINAGE
Le concubinage décrit la situation des couples non mariés ou non liés par une union civile. Aucun lien de droit n'unit les deux concubins contrairement aux conjoints qui sont unis par les liens du mariage ou du Pacte civil de solidarité.
Pendant très longtemps, le concubinage fut assimilé à l'adultère en ayant recours à plus d'un texte sacré. Toutefois, la libéralisation des mœurs fait en sorte que ces états de fait sont désormais tolérés dans la plupart des sociétés occidentales.
L’union libre, prônée par les anarchistes, est un choix délibéré de vivre ensemble, en refusant le mariage, comme institution permettant à un pouvoir de s’immiscer dans des affaires privées.

Le concubinage

Volonté de rester libre, refus de s’engager, peur du mariage, ou du divorce… Les couples qui vivent ensemble, sans se marier sont de plus en plus nombreux. |
Ce que dit le code civil

L'article 515-8 du Code civil français définit ainsi le concubinage : « Union de fait de caractère stable et continu entre deux personnes de sexe différent ou de même sexe qui vivent en couple. » Les concubins sont donc considérés comme deux célibataires et ne bénéficient pas de droits particuliers définis par la loi. Ils peuvent cependant avoir une protection spécifique avec le certificat de concubinage.
Le certificat de concubinage est délivré par la mairie du lieu du domicile du couple. Est généralement nécessaire la présence de deux témoins majeurs et non parents des concubins. Le couple doit présenter une pièce d’identité et un justificatif de domicile (facture de téléphone, d’électricité…).
> Ce document permet de bénéficier de certains avantages sociaux comme le maintien dans une habitation louée en cas de décès d’un des concubins locataires, prestations de sécurité sociale. Elle donne aussi droit comme pour les couples mariés aux cartes de réduction.
Pourquoi vivre en concubinage ?

Une des raisons les plus fréquemment invoquée est la volonté de garder une porte

en relation

  • Concubinage
    3220 mots | 13 pages
  • Le concubinage
    759 mots | 4 pages
  • Le concubinage
    761 mots | 4 pages
  • Concubinage
    18750 mots | 75 pages
  • Le concubinage
    2164 mots | 9 pages
  • Le concubinage
    406 mots | 2 pages
  • Le concubinage
    3347 mots | 14 pages
  • Le concubinage
    2293 mots | 10 pages
  • Le concubinage
    2100 mots | 9 pages
  • Le concubinage
    1930 mots | 8 pages