Le Consulat

2599 mots 11 pages
Le Consulat : 1799-1804
La dernière période du Directoire est la dernière grande période de la Révolution française, c’est la période où l’exécutif et le législatif se bloquent l’un l’autre, les cinq Directeurs n’ont pas les moyens de s’imposer tandis que les deux Chambres ne peuvent se mesurer aux Directeurs. L’Assemblée peut faire des lois mais ne peux les appliquer tandis que les Directeurs ne peuvent empêcher les lois d’arriver. C’est un système de blocage politique total. Le seul moyen envisagé pour débloquer la situation est un coup d’Etat militaire, il en arrive un chaque année entre 1796 et 1799, Napoléon réussi le sien le 18 brumaire 1799.
I) L’arrivée au pouvoir et l’établissement de la dictature
1) La prise du pouvoir
La légende commence dès lors, tous les historiens se sont opposés quant à sa date de naissance, officiellement, il est né le 15 aout 1769. Chateaubriand le fait naitre en novembre 1768, il était alors important de mentir sur la naissance de l’Empereur car à cette époque, la Corse était encore génoise, c’est donc une manière d’attaquer un « sale étranger » incapable de prétendre au gouvernement de la France. Napoléon dans son acte de mariage avec Joséphine dit la même chose, simplement pour limiter la différence d’âge entre les deux. II est d’origine noble, mais pauvre, sa famille s’est opposée à Pascal Paoli, le héros de l’indépendance corse. Il est par la suite envoyé à l’école militaire de Brienne. Il a toujours souhaité la gloire, d’abord dans la littérature puis dans la politique, il est un assidu du club des Jacobins où il est très proche des radicaux comme Robespierre, à la chute de ce dernier, il est surveillé et ce durant toute la période de la Convention thermidorienne, sa carrière semble bloquée. Toutefois, il rencontre très vite Paul Barras, le plus puissant des Directeurs, qui le voit comme un soutien dans le milieu militaire. Bonaparte fait échouer un coup d’Etat royaliste à Paris en 1796 pour le compte de Barras, il

en relation

  • Consulat
    263 mots | 2 pages
  • consulat
    569 mots | 3 pages
  • Consulat du maroc
    260 mots | 2 pages
  • Consulat et l'empire
    501 mots | 3 pages
  • Le Consulat et le Premier Empire
    1836 mots | 8 pages
  • Concentration des pouvoirs du consulat
    1834 mots | 8 pages
  • Le consulat 1799-1804
    4234 mots | 17 pages
  • Marius, prédestiné au consulat.
    3217 mots | 13 pages
  • Les institutions politiques du consulat et de l’empire
    3847 mots | 16 pages
  • Fiche de lect bertaud le consulat et l'empire
    4065 mots | 17 pages