Le conte voltairien

445 mots 2 pages
LE CONTE VOLTAIRIENI. Résultat d’une longue évolution :
A l’origine (pendant le Moyen-âge), le conte est un récit oral (troubadours) qui est plutôt grossier et satirique (les fabliaux), tantôt merveilleux (les Romans de la Table Ronde). C’est Rabelais qui va au 16ème siècle, faire la synthèse des deux courants antérieurs (réaliste et satirique) : énorme succès. Au 17ème siècle : la grossièreté disparaît mais le merveilleux reprend ses droits (les contes de Perrault 1698) et on traduit les conteurs orientaux (« les Mille et Une nuits » en 1702).Le merveilleux est la source première du conte voltairien car les faits sont imaginés sans aucun souci de vraisemblance, dans l’unique but d’exprimer une pensée philosophique. Mais l’exotisme et le goût des voyages viennent s’ajouter à cette trame. Le conte Voltairien a pour but de toucher un large public et vulgariser ses idées.
II. Quels sont les grands principes du conte voltairien ?1°) Voltaire fait appel à l’imagination du lecteur grâce au voyage et grâce au romanesque (voir les nombreux rebondissements de l’action, le mystère et les coups de théâtre de Candide).2°) Les « effets de réel » sont nombreux (description du champ de bataille chapitre 3, de l’autodafé chapitre 6… méfaits de l’esclavage).3°) Le conteur (Voltaire) est omniprésent : c’est lui qui tire toutes les ficelles de l’intrigue et il mène son lecteur où bon lui semble (humour, ironie de Voltaire). De nombreuses actions rappellent aussi la propre vie de Voltaire.
III. Une tentative de définition du conte voltairien :1°) C’est un roman d’apprentissage au cours duquel le naïf Candide, ayant été obligé de quitter le PARADIS, va connaître l’ENFER avant de retrouver sa vraie place dans le MONDE (le jardin du chapitre 30). 2°) C’est une découverte du monde : Candide va être « déniaisé » et la réalité du monde et de la vie va lui être peu à peu, malheur après malheur, dévoilée (Cunégonde perdra ses belles apparences trompeuses pour apparaître à la fin sous son

en relation

  • Conte voltairien
    2433 mots | 10 pages
  • Le conte voltairien exposé
    1703 mots | 7 pages
  • Dissertation sur le conte voltairien : citation de Robert Mauzi
    974 mots | 4 pages
  • Les contes voltairiens
    1489 mots | 6 pages
  • Le conte philosophique
    1254 mots | 6 pages
  • expo fr
    2434 mots | 10 pages
  • Candide
    1800 mots | 8 pages
  • Voltaire
    2378 mots | 10 pages
  • Questions préparatoires pour un contrôle sur candide
    1771 mots | 8 pages
  • Apologue
    547 mots | 3 pages