Le contrôle de la légalité du règlement intérieur et le pouvoir règlementaire de l’employeur.

751 mots 4 pages
L’employeur a un pouvoir règlementaire au sein de son entreprise. Son pouvoir règlementaire ne s’exprime pas l’élaboration d’un règlement intérieur qui fixe la règle, la vie et la liberté des salariés dans l’entreprise. Bien sur l’employeur est également concerné par la règle écrite dans le règlement intérieur
Ce règlement intérieur est donc rédigé par l’employeur et le code du travail limite son contenu. En effet le règlement intérieur est soumis à divers processus et diverses règles qui visent à contrôlé que le droit du salarié est respecté. On trouve obligatoirement un règlement intérieur dans une entreprise dépassant les 20 salarié car celui ci devient obligatoire, en dessous de 20 salarié il n’est plus obligatoire mais peu tous de même être mis en place selon le souhait de l’employeur. Le règlement intérieur fixe exclusivement les règles de :

- Les règles de matière d’hygiène et de sécurité
- Les règles relatives à la discipline
- Les règles relatives aux droits de défense des salariés
- Et les règle concernant l’abus d’autorité en matière sexuelle

Ainsi le règlement intérieur est donc le pouvoir règlementaire d’un employeur mais ce règlement intérieur est soumis à plusieurs règles très strictes qui couvrent aussi bien l’élaboration du règlement intérieur ainsi que son contenu.

Tous d’abord nous avons l’élaboration du règlement intérieur qui se traduit par deux étapes :

En premier lieu le règlement intérieur doit être envoyé au membre du comité d’entreprise ou dans l’hypothèse qu’il n’y a pas de CE dans l’entreprise, il doit être transféré aux délégués du personnel de l’entreprise. Le CE après avoir lu le règlement intérieur va emmètre un avis positif ou négatif à l’encontre du document. L’avis du comité d’entreprise n’est pas en sois déterminant pour l’acceptation du règlement car le CE n’a pas le pouvoir d’annuler, de refuser le règlement mais il peut influencer le jugement de l’inspecteur du travail. Si l'employeur ne soumet pas le

en relation

  • Disertation
    2208 mots | 9 pages
  • Les Pouvoirs De L Employeur Et Les Droits Des Salari S
    1944 mots | 8 pages
  • le contrat de travail
    2650 mots | 11 pages
  • Le pouvoir du chef d'entreprise
    4460 mots | 18 pages
  • Le règlement intérieur
    1763 mots | 8 pages
  • Rupture du contra
    8309 mots | 34 pages
  • Contentieux du travail -
    21012 mots | 85 pages
  • Les pouvoirs de l’employeur et les libertés individuelles des salariés
    3138 mots | 13 pages
  • 1 Les sources du droit du travail Le principe de la hiC rarchie des normes
    2751 mots | 12 pages
  • le droit du travail
    6624 mots | 27 pages