Le contrôleur de gestion

1601 mots 7 pages
Le contrôleur de gestion
Les caractéristiques d’une fonction essentielle de l’entreprise : son rôle, ses évolutions récentes et futures, le profil-type

Les trois définitions classiques du contrôle de gestion, à savoir celles d’Anthony (1965[1] et 1988[2]) et de Bouquin (1998[3]) montrent à quel point le rôle du contrôleur de gestion a évolué depuis ses origines. D’aucuns pourraient penser que c’est la perception de la fonction qui a changé, mais en réalité elle s’est véritablement enrichie de nouvelles attributions. Le présent dossier a pour but de synthétiser les différentes caractéristiques de la fonction de contrôleur de gestion, ainsi que son évolution dans le temps et de montrer l’importance de ce rôle dans l’entreprise.

I. Définition du contrôleur de gestion.

H. Löning[4] définit le rôle du contrôleur de gestion autour de trois axes : un axe informationnel (la collecte, le traitement et l’analyse d’informations), un axe organisationnel (la création ou l’amélioration de systèmes d’informations et de contrôle) et un axe relationnel (chiffrage de projets et formulation de recommandations). Mais globalement la fonction de contrôleur de gestion dépend des systèmes de contrôle eux-mêmes. Langevin[5] (1966) les distingue selon deux approches :
a) L’approche contractualiste repose sur la théorie de l’agence (théorie formulée en 1976 par Jensen et Meckling selon laquelle une personne, le principal, délègue son pouvoir à un agent pour exécuter une tâche quelconque). La nécessité de contrôle s’impose afin d’éviter tout opportunisme de l’agent. Dans cette optique, le contrôleur de gestion intervient avant l’action en fixant des objectifs, et après l’action en contrôlant et mesurant la performance. Il est ainsi orienté vers le passé.
b) L’approche conventionnaliste place le contrôleur de gestion comme un système d’information, alimentant les opérationnels en informations dont ils ont besoin pour prendre des décisions et pour agir. Le

en relation

  • Controleur de gestion
    1494 mots | 6 pages
  • Controleur de gestion
    928 mots | 4 pages
  • Contrôleur de gestion
    2456 mots | 10 pages
  • Le controleur de gestion
    1002 mots | 5 pages
  • Le controleur de gestion
    3602 mots | 15 pages
  • Le controleur de gestion
    5491 mots | 22 pages
  • Contrôleur de gestion
    295 mots | 2 pages
  • Controleur de gestion
    8081 mots | 33 pages
  • Controleur de gestion
    6055 mots | 25 pages
  • Etude sur contrôleur de gestion
    546 mots | 3 pages