Le crâne

1634 mots 7 pages
Le crâne… Un des premiers éléments que voit le profane en entrant dans le cabinet de réflexion et qui le conforte dans sa seule certitude qui est celle de « mourir un jour ». Ce crâne, symbole de mort, attire l’œil du profane qui va mourir d’une mort symbolique afin de renaitre dans un monde nouveau. Mais, ce crâne, au delà du fait de représenter une mort certaine, ne symbolise-t-il pas également autre chose ?

Nous ne pouvons pas passer outre certaines représentations symboliques du crâne. Car qui dit crâne, dit tête. Et, dans les temps anciens, la tête représentait le trophée à ramener lors de la victoire sur un ennemi. Ramener la tête de son ennemi sur un pic était une façon de montrer sa force et sa domination. Etre en possession de l’organe représentant la pensée et les projets de son adversaire était donc une façon de se rendre invincible.

Force est de constater que le crâne est la protection de notre matière grise et donc de notre réflexion. Cette partie qui est le point culminant de notre squelette peut être considéré comme le siège de notre âme. Elle peut également, en prenant compte de sa forme voutée et creuse être associée soit à une caverne soit à une montagne.

Le crâne peut-il être interprété de différentes façons ? Dans divers domaines ? Que ce soit philosophique, religieux ou artistique ? C’est autour de ces grands axes que je développerai aujourd’hui ma réflexion.

Dans un premier temps, je vous parlerai de la symbolique du crâne au niveau philosophique et religieux qui représente la fragilité et la brièveté de la vie mais aussi de la présence symbolique du crâne dans le domaine artistique.

Dans le monde religieux, on retrouve le crâne comme ornement sur les vêtements. De plus, à partir du XVe siècle, dans la religion chrétienne, on constate que le thème du crâne est très présent dans des scènes religieuses, telle la scène de la crucifixion où le crâne est posé au pied du Christ en croix. Identifié au crâne d’Adam, ce crâne symbolise

en relation

  • crane
    274 mots | 2 pages
  • Crâne
    681 mots | 3 pages
  • anatomie du crane
    2722 mots | 11 pages
  • L'ile du crane
    678 mots | 3 pages
  • L'ile du crane
    731 mots | 3 pages
  • L’île du crâne
    511 mots | 3 pages
  • L'ile du crâne
    2823 mots | 12 pages
  • Ile du crâne
    2570 mots | 11 pages
  • Ostéologie du crane
    600 mots | 3 pages
  • L'île du crâne
    4311 mots | 18 pages