Le cri d'Edvard Munch

589 mots 3 pages
Histoire des Arts : Liberté de Paul Eluard

o Introduction :

Il s’agit d’un poème de Paul Eluard publié le 3 avril 1942 dans le recueil clandestin «Poésie et vérité» puis qui sera parachuté à des milliers d'exemplaires par des avions britanniques de la Royal Air Force au-dessus du sol français mais également lu à haute voix à Marseille. C’est un poème populaire car il est écrit avec des phrases simples et donc accessibles à tous les français en temps de guerre mais aussi engagé car il symbolise la résistance à l’occupant allemand. C’est un message d’espoir qui réveilla l’enthousiasme et dynamisa les énergies et qui redonna du courage aux résistants. C’est un appel à la résistance. Il a été traduit dans plus de dix langues. Le poème est constitué d'une longue énumération de tous les lieux, réels ou imaginaires, sur lesquels Paul Eluard écrit le mot « liberté » donc les lieux où il se sent libre. Paul Eluard a d’ailleurs changé le titre et la fin de son poème car il voulait conclure avec le nom de la femme qu’il aimait, à qui ce poème était destiné mais il s’est vite aperçu que le seul mot qu’il avait en tête était le mot Liberté. Son titre initial était « Une seule pensée ».

Contexte historique :

En 1942 la France est battue puis occupée par l’Allemagne nazie. Elle est partagée entre les partisans de la collaboration avec l’occupant et les résistants contre le régime de Vichy et les Nazis.

o Biographie de Paul Eluard :
Paul Eluard (pseudonyme de Paul-Eugène Grindel) est un poète français né à Paris en 1895, il arrête ses études à l’âge de 16 ans à cause d’une tuberculose, il eut donc beaucoup de temps libre et en profita pour écrire. Ses premiers poèmes, inspirés par la femme qu’il aime, Gala, paraissent en 1913. Il rejoint le mouvement surréaliste dont la poésie a pour but de retranscrire la parole enfouie au fond de l’inconscient, du rêve et du désir.
Eluard ne sera pas épargné par la guerre, il en connaîtra l’horreur, comme infirmier lors de la

en relation

  • Le cri D'edvard Munch
    349 mots | 2 pages
  • le cri d'edvard munch
    679 mots | 3 pages
  • Histoire des arts: le cri d'edvard munch (3ème)
    1247 mots | 5 pages
  • Le cri
    1237 mots | 5 pages
  • Le cri
    451 mots | 2 pages
  • le bal
    1208 mots | 5 pages
  • I love my mum
    645 mots | 3 pages
  • le cri de much (histoire des arts)
    634 mots | 3 pages
  • Sans Nom 1
    557 mots | 3 pages
  • Le cri, munch hda
    948 mots | 4 pages