Le début de l'orientalisme

2402 mots 10 pages
Le début de l’Orientalisme et les origines culturelles de l’Inde moderne :présentation critique de deux articles.

MURR, Sylvia, « Les conditions d’émergence du discours sur L’Inde au Siècle des Lumières », dans Purushartha, 7, Inde et Littérature, 1983, pp.233-284.

MARSHALL, P.J., « The founding fathers of Asiatic Society », Journal of Asiatic Society, XXVII, 1985, 2, pp. 63-67.

J’ai choisi d’analyser ces deux articles pour deux raisons. La première est que tous les deux portent sur le début de l’Orientalisme mais par rapport à deux situations différentes, notamment pour S. Murr la France et pour P.J. Marshall la Fondation de l’Asiatic Society of Bengal en 1784 : ils démontrent bien l’importance du contexte (politique, économique, social et, bien sur, culturel), dans la construction du savoir. De plus les articles couvrent respectivement pour la France les années entre 1700-1782 et pour l’Angleterre la fin du XVIII siècle ; Ceci correspond à l’affirmation progressive de la domination anglaise en Inde et a l’échec définitif de la France et révèle la connexion entre production culturelle (Dans ce cas les ouvrages sur l’Inde) et enjeux politiques.
La deuxième raison est que les auteurs abordent la question du début de l’orientalisme de points de vue différents en utilisant un style et une méthode d’analyse différents: l’article de Marshall est une analyse sociologique qui essaye de dresser un portrait de ces anglais cultivés, membres de la East India Company, qui ont fondé l’Asiatic Society of Bengal en 1784. Il montre comment leurs discours sur l’Inde étaient influencés par leur position en tant qu’agents du pouvoir colonial britannique et en même temps par leur formation culturelle. L’analyse de Murr est plutôt un travail critique qui examine la production littéraire indianiste au siècle des Lumières, en prouvant qu’elle n’était qu’une partie de la dialectique culturelle complexe entre les Philosophes, l’église (notamment en ce qui concerne

en relation

  • Orientalisme
    2795 mots | 12 pages
  • L'orientalisme de edward said
    6387 mots | 26 pages
  • Le mal de voir
    2357 mots | 10 pages
  • L'orienntalisme
    31461 mots | 126 pages
  • L orientalisme
    985 mots | 4 pages
  • Dfgzerghthyjy
    444 mots | 2 pages
  • L'orientalisme - edgar saïd
    2653 mots | 11 pages
  • L'orientalisme
    827 mots | 4 pages
  • Horace vernet
    807 mots | 4 pages
  • L'Orientalisme de Said
    1681 mots | 7 pages