Le déclin de certains secteurs d'activité

6860 mots 28 pages
LE DECLIN DE CERTAINS SECTEURS D'ACTIVITE
LE SECTEUR AUTOMOBILE FRANÇAIS

Introduction

Vingt-et-un ans après la fermeture de l'usine Renault à Boulogne-Billancourt, l'usine d'Aulnay-Sous-Bois s'apprête à fermer ses portes au début de l'année prochaine. Cette récente annonce attire l'attention sur l'industrie automobile, dont le déclin inquiète le gouvernement français. D'après le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), en 2012 les ventes de voitures neuves en France ont reculé de 13,9% en données brutes par rapport à 2011.

Le niveau d'activité d'un pays donne une perspective de sa situation économique. En effet, qu'ils soient en déclin ou en plein essor, les secteurs d'activité reflètent ses performances économiques. Selon la définition de l'Institut national de la statistique et des études économiques, ces secteurs regroupent des entreprises de fabrication, de commerce ou de service qui ont la même activité principale.

Touchés par la crise, la plupart des secteurs d'activité français se retrouvent en péril. Parmi ces secteurs, celui de l'automobile. L'industrie automobile qui appartient au secteur industriel, secteur qui regroupe les activités tournées vers la production en série de biens grâce à la transformation des matières premières, a été la plus touchée en France. Depuis la crise financière de 2008, ce secteur important en termes d'emploi est en déclin face à une baisse du pouvoir d'achat et donc une baisse de consommation. Il doit par ailleurs faire face à l'ouverture internationale, avec notamment des délocalisations et une importante concurrence étrangère. L’industrie automobile française perd pratiquement une place par an dans le classement des pays producteurs.

Nous allons donc nous intéresser au secteur automobile, un secteur industriel important en péril.

Quelles sont les solutions de relance du secteur automobile français en déclin face à l'ouverture internationale? Sont-elles efficaces?

en relation

  • Histoire
    1534 mots | 7 pages
  • L'analyse concurrentielle
    4425 mots | 18 pages
  • interfaces excel
    4530 mots | 19 pages
  • Diagnostic stratègique et analyse sectorielle
    3280 mots | 14 pages
  • Swot
    3148 mots | 13 pages
  • Stratégie de spécialisation
    2899 mots | 12 pages
  • Droit
    1548 mots | 7 pages
  • Management stratégique
    4673 mots | 19 pages
  • Les outils stratégiques
    1392 mots | 6 pages
  • Portefeuille
    3472 mots | 14 pages