Le désir de peindre - charles baudelaire

Pages: 6 (1347 mots) Publié le: 8 juin 2012
Le désir de peindre, Charles BAUDELAIRE
Introduction - poème en prose : expression oxymore car au départ la poésie est en vers classiques codées - Baudelaire fait preuve d’originalité et lance réellement les poèmes en prose, accompagné pas Aloysius Bertrand qui y a aussi contribué - qui parle ? le locuteur poète  A qui ? destinataire externe : le lecteur -  pour Baudelaire, « la modernité, c’estle transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l’art, dont l’autre moitié est l’éternel et l’immuable. »
I- Crise du sujet lyrique
1. Volonté de faire concurrence à la peinture - champ lexical du Désir qui encadre tout le poème « je brûle v29 «  le Désir de mourir »- « Désir » (majuscule) : titre allégorique qui montre ambition forcenée poète d’égaler peintre - Désir depeindre=potentialité qui doit devenir réalité pour éviter échec=>défi poète à poésie - vieux rêve Horace (poète latin) : célèbre formule « Ut pictura poesis » (poésie = peinture) - on retrouve rêve poète = être supérieur au peintre dans portrait qu’il fait de l’être humain - portrait supérieur en intensité à celui du peintre = défi à la raison- dans les strophes 4 et 5 : il tente l’impossible = rendrepermanent ce qui est fugitif- ambition de Baudelaire est de saisir la fugitive beauté (matérialisée dans  À une passante)- hyperbole «explosion dans les ténèbres» entreprise périlleuse : restituer beauté hors commun- «non pas..» redouble phrase précédente: approfondit opposition = ce que la beauté n’est pas- métaphores « lune paisible est discrète » reprend « lune blanche des idylles » - qualificatifspositifs : « paisible » « discrète » « pure »- partie positive (=domaine peinture) moins longue que négative (= domaine poésie)
2. Nouvelle vision de la femme - décalage de la beauté par rapport à la norme => Baudelaire : « le beau est toujours bizarre »- Série de champs sémantiques sui renvoient à l’obscurité « noir »v8 « antre »v9 « ténèbre »- opposé à blanc/pureté : retrouve esthétique deBaudelaire pour sombre, pour beauté métissée - lien antre le noir et les effets = corrélation « surprenante » (qualificatif comportemental)- nouvelle métaphore pour désigner la femme : la lune => renvoie coté lunatique de la femme - « elle fait penser à » rapproche 2 réalités totalement différentes (l’une = exemple soleil noir)- nouveau type de femme fatale = perverse, noire intérieur aussi caryeux sont miroirs de âme - « explosion dans les ténèbres » oxymore + explication de la périphrase : profondeur inquiétante/destructrice du regard où va se perdre contemplation du poète: sombre dans néant- « front » élément fondamental chez Baudelaire (dans La vie antérieure  on le lui rafraîchit)- la femme est présentée à travers son front comme un être de caractère = diane chasseresse - le cotémortifère de la femme transparaît + elle est à la fois divine et animale- tout la strophe 5 est explication des visages inquiétants = « bouche » rire de façon satanique - « fleur éclose dans le terrain volcanique » périphrase qui renvoie aux Fleurs du mal - idéal des Fleurs du mal « aller au fond de l’inconnu pour trouver du nouveau »- idéal de la femme fardée pour Baudelaire = maquillage deprostituées => Jeanne Duval- la beauté féminine réalise l’idéal des Fleurs du mal MAIS : attention « miracle » beauté exceptionnelle, pas ordinaire qui se produit pas toujours
3. Ambivalence du désir chez l’artiste -  v1 antithèse traduit philosophie/esthétique Baudelaire: homme malheureux ? artiste heureux - désir = forme spleen pour homme (il le fait souffrir) // désir = forme motivation pourartiste - c’est la contradiction fondamentale de Baudelaire qui se considère comme l’un est l’autre- ivresse du mal dont aime s’enivrer Baudelaire- «derrière le voyageur emporté par la nuit» expression ambiguë dont on ne sait pas qui elle désigne : le poète? l’amant? l’entreprise poétique? (cf. «le voyage au bout de la nuit» Céline)- fin montre 2 types femmes de Baudelaire: femme dominatrice et femme...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Baudelaire: le désir de peindre
  • "Le désir de peindre" baudelaire
  • Le désir de peindre de baudelaire
  • Le désir de peindre, baudelaire
  • Le desir de peindre
  • Le désir de peindre
  • Le désir de peindre
  • Le desir de peindre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !