Le désir est-il inévitablement insatisfait?

Pages: 9 (2188 mots) Publié le: 13 mars 2011
Selon le philosophe néerlandais Spinoza, «le désir est l'essence de l'homme». Ce désir renvoie inévitablement à la volonté de réduction d'une tension issu d'un manque subjectif, lié à ce qu'un individu précis éprouve, il va donc de soi que le désir est la principale caractéristique de l'homme. En effet, l'homme est en recherche constante de satisfaction et le désir est ce qui pousse un sujet versun objet qu'il imagine être source de plénitude. Pourtant, le désir est souvent lié à la notion d'insatisfaction, cause de la souffrance humaine. Une question se pose alors: le désir apporte-t-il la satisfaction?
I)

1) Les premiers désirs de l'homme naissent selon le psychanalyste Sigmund Freud d'une «expérience de satisfaction». Cette expérience désigne la satisfaction de la pulsion,mais plus particulièrement la première satisfaction telle, en ce qu'elle orientera tout le comportement futur du sujet. Le nourrisson a tout d'abord un besoin vital, biologique, celui de manger, qui est satisfait lorsque sa mère lui offre le sein. Il vit ainsi sa toute première expérience de satisfaction; ce besoin devient alors une «pulsion d'autoconservation» qui le poussera activement àl'obtention d'une telle satisfaction, et ainsi naît chez le sujet le désir. Cette satisfaction du désir n'est cependant pas réalisable dans la suite de la vie de l'homme selon Freud, contrairement à d'autres courants de pensées antérieures, dont le plus célèbre est l'épicurisme.

2)Fondée comme son nom l'indique par l'athénien Epicure, cette école philosophique est axé sur la recherche d'un bonheur etd'une sagesse dont le but ultime est l'atteinte de l'ataraxie, état d'apaisement de l'esprit, découlant de l'absence de tout trouble ou douleur, que l'on retrouve notamment dans la philosophie bouddhique avec le nirvana. Pour Epicure, il y a trois sortes de désirs qu'il distingue et ce dans le but de nous aider à atteindre la sagesse. Tout désir, en effet, n’est pas souhaitable. Si les désirsnaturels sont nécessaires ( je dois boire si j’ai soif), les désirs naturels et non nécessaires sont à rassasier avec circonspection (si je goûte à un met délicat, je dois prendre garde à éviter l’excès). Quant aux désirs non naturels et non nécessaires, il convient de les oublier purement et simplement, car ils sont absurdes (à quoi rime en effet mon désir d’immortalité, puisque je suis mortel? Lamort de toute façon ne nous concerne en rien, car lorsque j’y pense, je suis vivant, et une fois mort, je ne pense plus ). Avec cette hiérarchie des désirs, Epicure fonde une sagesse qui dénie à l’homme le luxe inutile de s’abandonner à de vains désirs, le débarrassant ainsi d’une éternelle frustration et lui permettant d’accéder au bonheur. Maîtrise de soi et liberté sont acquises, pour Epicure,par la connaissance de la nature, de l’ordre des choses, de l’âme et du corps. Le plaisir, intimement lié au désir et à sa satisfaction, se définit comme équilibre du corps et sérénité de l’âme, et le sage, homme libre, jouit du présent, habité par le dynamisme du désir.

3)Plutôt que certains philosophes qui condamnent le désir, il faut en saisir la vraie nature et, par là même, celle del’homme comme être de désir. Les efforts de connaissance permettent de saisir et vivre le désir comme force de l’âme, force qui la porte vers le bonheur et devient puissance positive d’affirmation de soi. Ces efforts de connaissance nous libère du dérèglement et de la démesure des désirs, dont l’unique cause est notre ignorance, notre impuissance à connaître notre vraie nature. Le désir, conscient delui-même, est activité de la conscience, vécu auquel la conscience peut donner sens. Il n’est plus expérience de la passivité et de la dépendance de la conscience à l’égard d’une nature déterminée, mais devient liberté dès qu’il est lié aux choix libres de la conscience. La conscience est désir, vivre et désirer n’étant qu’un seul et même acte de liberté. Il n’y a pas du désir en moi, mais, c’est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Desir
  • Le desir
  • Le désir
  • Le désir
  • Desir
  • Le désir
  • Desir
  • Le désir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !