Le désir

Pages: 2 (286 mots) Publié le: 18 avril 2011
Nous éprouvons sans cesse des désirs : que le désir vise un objet déterminé − une belle voiture − ou un état diffus et général − le bonheur −, désirersemble faire corps avec l'élan même de la vie qui sans cesse nous entraîne au-delà de nous-mêmes : vers les objets extérieurs pour nous les approprier, ouvers ce que nous voudrions être mais que nous ne sommes pas.
1. Le désir est-il essentiel pour comprendre ce qu'est l'homme ?
• Si Spinoza a pu faire dudésir l'essence même de l'homme, c'est que désirer n'est pas un phénomène accidentel mais bien le signe de notre condition humaine.
• C'est d'abord le signed'un manque : on ne désire que ce que l'on n'a pas. Il y aurait au cœur de l'homme une absence de plénitude et un inachèvement qui aspireraient à se combleret qui seraient à l'origine de la dynamique même de l'existence.
2. Peut-on identifier désir et besoin ?
• Le besoin caractérise l'état de l'organismelorsqu'il est privé de ce qui assure son fonctionnement : on distingue le besoin vital − boire et manger −, qui concerne la conservation de l'individu, etle besoin sexuel, qui assure la survie de l'espèce.
• S'ajoutent à ces besoins physiologiques les besoins dits « artificiels », créés par la société. Dansles deux cas, le besoin trouve son assouvissement dans un objet qui lui préexiste et le complète. Il en va autrement du désir : il n'a pas d'objet qui luisoit par avance assigné. Quand je désire être heureux, suis-je capable de définir précisément ce que j'attends ? L'objet du désir est indéterminé.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le desir
  • Le désir
  • Le désir
  • Desir
  • Le désir
  • Desir
  • Le désir
  • Désir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !