Le détour

1423 mots 6 pages
Le détour est devenu de nos jours un mode d’expression à part entière. Il est un moyen de communication, très utilisé dans la publicité mais il est cependant controversé. On peut également étudier le rapport que le détour entretient avec la connaissance. Cette méthode peut être liée à l'attachement à la connaissance historique, à la prose ou à une iconographie esthétique contemporaine. Différents modes d'approches de la connaissance sont à mettre en avant: l’enseignement, le travail sur soit et le développement personnel. Il convient alors de se demander comment le détour peut-être un mode de connaissance, que le support soit un texte ou une image. Nous étudierons et tenterons de répondre à cette question au travers de trois grandes parties. La première, sera accès sur le détour comme transgression de la censure. Puis en second, nous viendrons à comprendre et à savoir si le détour est une stratégie de persuasion. Enfin, en troisième partie, le détour est-il utilisé comme un choix esthétique.

Le détour est souvent un moyen de faire passer un message en évitant la censure. Pour cela, il peut-être utilisé dans différents endroits à différentes occasions, comme par exemple pour faire passer un message politique. Lors des manifestations, il est possible de voir sur certaines pancartes des phrases d’hommes politiques célèbres détournées pour coller au contexte de la manifestation et faire passer le message voulu. Nous noterons la manifestation qui a eu lieu, le 19 janvier 2010, pendant laquelle deux membres de l’éducation nationale se sont déguisés en Président Sarkozy en arborant des pancartes où étaient inscrites des citations de celui-ci dont une célèbre : « Casse-toi pauvre con ! ». Ils ont voulu par cette action la mettre dans le contexte de la manifestation. Indiquant par ce geste, que le Président Sarkozy, se ne souciait pas de leur problème. Nous pouvons également évoquer les caricatures du prophète Mahomet réalisées par 12 dessinateurs danois, coiffé d’une

en relation

  • Le détour
    713 mots | 3 pages
  • Le detour
    695 mots | 3 pages
  • Le détour
    357 mots | 2 pages
  • Detour
    494 mots | 2 pages
  • Le détour
    443 mots | 2 pages
  • Le detour
    1173 mots | 5 pages
  • Le detour
    680 mots | 3 pages
  • Le détour
    1245 mots | 5 pages
  • Le détour
    613 mots | 3 pages
  • Le détour
    787 mots | 4 pages